Main Menu
Page Menu

 

Blogue

Le déjeuner amer du Canada : la réglementation de la pollution et le coût de la superposition écrasent les entreprises canadiennes

14-03-2019

Les changements climatiques sont un enjeu déterminant de notre époque, et les entreprises canadiennes sont prêtes à contribuer à les combattre. Cependant, les coûts prohibitifs que la politique climatique du Canada impose aux entreprises d’un bout à l’autre du pays fragilisent cette volonté.

L’empilement méprisable des réglementations climatiques canadiennes : Une stratégie climatique couteuse que les entreprises canadiennes trouvent difficile à payer, le dernier rapport de notre série intitulée ...

Lire la suite...

Nouvelles

La Chambre de commerce conclut la mission canadienne au Sommet du B20

Ottawa, 15 mars 2019 — La Chambre de commerce du Canada a conclu ses travaux à titre de représentante officielle du pays au Sommet du B20 de cette année, où ses contributions seront ajoutées aux recommandations destinées aux dirigeants du G20 avant leur réunion de juin au Japon.

Les domaines prioritaires des entreprises canadiennes présentées par la Chambre de commerce sont la promotion du commerce numérique et électronique visant à aider les exportateurs, la lutte contre les subventions industrielles inéquitables qui défavorisent les entreprises canadiennes et la réforme de l’Organisation mondiale du commerce visant à préserver les règles du commerce bilatéral.

Publié le 15-03-2019

Le déjeuner amer du Canada : la réglementation de la pollution et le coût de la superposition écrasent les entreprises canadiennes

Ottawa, 14 mars 2019 — Les changements climatiques sont un enjeu déterminant de notre époque, et les entreprises canadiennes sont prêtes à contribuer à les combattre. Selon un rapport publié aujourd’hui par la Chambre de commerce du Canada, les coûts prohibitifs que la politique climatique du Canada impose aux entreprises d’un bout à l’autre du pays fragilisent cette volonté.

Intitulé Une stratégie climatique couteuse que les entreprises canadiennes trouvent difficile à payer, le rapport de la Chambre de commerce met en lumière la superposition des coûts et des règlements liés au climat, qui sont presque exclusivement imputés aux propriétaires d’entreprises, notamment ceux des PME d’ici. Ils deviennent moins favorables à la politique climatique lorsqu’ils commencent à sentir les répercussions financières de la superposition des règlements fédéraux et provinciaux.


 

Publié le 14-03-2019

Publications en vedette

L’empilement méprisable des réglementations climatiques canadiennes : Une stratégie climatique couteuse que les entreprises canadiennes trouvent diffi cile à payer (Mars 2019)

Les changements climatiques sont un enjeu déterminant de notre époque, et les entreprises canadiennes sont prêtes à contribuer à les combattre. Cependant, les coûts prohibitifs que la politique climatique du Canada impose aux entreprises d’un bout à l’autre du pays fragilisent cette volonté.

5 minutes pour les affaires : Un budget pour les entreprises sinon rien (Mars 2019)

Vu que les petites entreprises d’ici emploient plus de 8,2 millions de Canadiens et de Canadiennes, ce budget pourrait faire marquer des points au gouvernement fédéral, ou en perdre, au cours des prochaines élections.

Consulter la liste complète