Communiqué de presse Mar 28, 2022

La hausse des coûts des intrants, les pénuries de main-d’œuvre et les défis de la chaîne d’approvisionnement sont les principaux obstacles pour les entreprises canadiennes


(OTTAWA) – Le 28 mars 2022 Selon l’analyse du Laboratoire de données d’entreprise (LDE) de la Chambre de commerce du Canada de l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises (ECSE), la hausse des coûts des intrants, les pénuries de main-d’œuvre et les défis liés à la chaîne d’approvisionnement sont les principaux obstacles auxquels sont confrontées les entreprises canadiennes.

« La moitié des entreprises canadiennes, soit plus de 500 000 entreprises, s’attendent à ce que la hausse du coût des intrants soit un obstacle au cours des trois prochains mois. Alors que les pressions sur les coûts continuent de s’intensifier dans l’ensemble de l’économie, une part croissante d’entreprises s’attendent à répercuter ces coûts plus élevés sur les consommateurs. Cela signifie que nous pourrions être aux prises avec une inflation plus élevée pendant plus longtemps que prévu, » déclare Stephen Tapp, économiste en chef de la Chambre de commerce du Canada.

« Le marché de la main-d’œuvre continue également de se resserrer, ce qui rend de plus en plus difficile pour les entreprises de recruter et de conserver leurs employés. Les derniers résultats de l’ECSE suggèrent que la concurrence croissante pour les talents conduira probablement à une hausse des salaires et à des modalités de travail plus flexibles. »

« Les chaînes d’approvisionnement sont également une préoccupation de premier plan pour les entreprises canadiennes. Un nombre remarquable de 72 % d’entre elles ont déclaré que les défis liés à la chaîne d’approvisionnement se sont aggravés pour leurs entreprises au cours des trois derniers mois. »

Pourtant, en dépit de ces inquiétudes et d’un contexte opérationnel difficile, 70 % des entreprises sont relativement optimistes quant à l’avenir, même ce nombre varie considérablement selon les secteurs d’activité.

« Le secteur de l’hébergement et de la restauration, l’un des plus durement touchés par la pandémie, continue d’éprouver des difficultés en matière de reprise des ventes, de pénurie de main-d’œuvre et de pression sur les coûts, ce qui explique qu’il soit beaucoup moins optimiste que les autres secteurs quant à l’avenir, » ajoute M. Tapp.

Voici d’autres résultats intéressants de l’analyse de l’ECSE du premier trimestre réalisée par le Laboratoire de données d’entreprise :

  • 50 % des entreprises du Québec sont confrontées à des difficultés de recrutement d’employés qualifiés, un sommet parmi les provinces du Canada.
  • 47 % des entreprises disent qu’elles ne peuvent pas s’endetter davantage ou ne sont pas sûres de pouvoir le faire.
  • Près de 30 % des entreprises canadiennes prévoient offrir des modalités de travail hybrides, et 9 % d’entre elles optent pour le télétravail complet.
  • Les femmes n’occupent que 37 % des postes de cadres supérieurs dans les entreprises canadiennes.

Le Laboratoire de données d’entreprises de la Chambre de commerce du Canada est un partenariat avec Statistique Canada visant à renforcer notre compréhension des conditions et des tendances des entreprises canadiennes. L’Enquête canadienne sur la situation des entreprises (ECSE) interroge des dizaines de milliers d’entreprises chaque trimestre, fournissant une analyse des questions qui touchent les entreprises canadiennes sur le terrain. Dans le cadre de l’enquête du T1, 17 695 entreprises canadiennes ont répondu en janvier et février.

Pour l’analyse complète de l’enquête du T1 par le LDE, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le LDE et l’ECSE, cliquez ici.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — L’avenir de la réussite en affaires

La Chambre de commerce du Canada est le réseau d’affaires le plus important et le plus dynamique du Canada. Elle représente 450 chambres de commerce et plus de 200 000 entreprises de toutes tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions du pays pour créer les conditions de notre réussite collective. La Chambre de commerce du Canada est l’ambassadeur incontesté et le catalyseur de l’avenir de la réussite en affaires. Qu’il s’agisse de travailler avec le gouvernement sur des politiques favorables à l’économie ou de fournir des services qui façonnent le commerce et facilitent les échanges, nous donnons à nos membres plus de ce dont ils ont besoin pour réussir : des informations sur les marchés, les concurrents et les tendances, une influence sur les décisions et les politiques qui favorisent la réussite en affaires et l’impact sur les performances commerciales et économiques. 

– 30 –

Responsable

Emily Walsh
ewalsh@chamber.ca