Blog Nov 09, 2021

Comment le ministre de la Sécurité publique peut aider les entreprises canadiennes à prospérer


Partout, les Canadiens souhaitent oublier la pandémie et découvrir ce que l’avenir leur réserve. Une croissance économique forte et soutenue est essentielle pour que notre pays ne se contente pas de retrouver la situation qui prévalait avant le début de la pandémie et de réduire l’écart avec nos concurrents mondiaux. Véritables moteurs de la création d’emplois dans tout le pays, les entreprises sont prêtes à travailler avec le gouvernement et les parlementaires pour faire progresser les mesures nécessaires à la croissance.

Les entreprises canadiennes prospèrent lorsque notre pays dispose d’une application prévisible et cohérente des règlements qui protègent la sécurité nationale et économique. Sécurité publique Canada joue un rôle important à cet égard dans sa fonction de sécurité nationale, en supervisant l’Agence des services frontaliers du Canada et en luttant contre les activités criminelles. 

Le ministre de la Sécurité publique devrait :

  • Retarder la mise en œuvre du programme de gestion des cotisations et des revenus de l’ASFC et travailler avec l’industrie pour fixer une date de déploiement révisée, y compris une approche échelonnée, afin d’assurer une mise en œuvre harmonieuse. 
  • Entreprendre un examen des programmes commerciaux de l’ASFC pour s’assurer que la compétitivité canadienne est maintenue.  
  • Travailler avec l’industrie du cannabis, les institutions financières et le CANAFE pour lutter contre le secteur illicite du cannabis.
  • Accroître les investissements dans la cybersécurité afin de protéger nos infrastructures essentielles, nos communautés et nos entreprises. Cela devrait inclure des efforts pour sécuriser la chaîne d’approvisionnement en logiciels des opérateurs et des propriétaires d’infrastructures essentielles.   

Pour lire les 21 lettres aux ministres, cliquez ici.