Communiqué de presse Nov 11, 2021

Comment le Canada peut bénéficier du Sommet des leaders nord-américains et trois choses qu’il doit accomplir : La Chambre de commerce du Canada


(OTTAWA) – Le 10 novembre 2021 – Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, a fait la déclaration suivante sur l’importance du Sommet des leaders nord-américains de la semaine prochaine et sur les objectifs clés pour le Canada.

« Lorsque le premier ministre Trudeau rencontrera ses homologues américain et mexicain à Washington la semaine prochaine, les trois dirigeants devront réfléchir à la façon de rétablir un véritable partenariat nord-américain. La relation trilatérale, qui s’est fortement tendue sous l’administration Trump, ne s’est toujours pas ressoudée. Les trois pays en ont souffert.

En raison de nos liens économiques, de sécurité et géographiques étroits, la plus grande priorité du Canada doit être de réparer la relation entre Ottawa et Washington. Les Canadiens avaient bon espoir qu’un changement de gouvernement à Washington contribuerait à raviver la relation spéciale qui existe depuis longtemps entre les États-Unis et le Canada. Malheureusement, nous voyons encore peu de signes d’amélioration. Au lieu de cela, ce qui était autrefois un partenariat stratégique est devenu largement transactionnel, avec la politique intérieure américaine qui dicte les décisions sur des dossiers importants pour le Canada, y compris l’annulation du permis de construction de l’oléoduc Keystone XL, le renouvellement des politiques « Buy American », un manque de coordination dans la réouverture de la frontière canado-américaine et une réticence à soutenir le Canada dans le dossier de la canalisation 5, entre autres.

Pour le Canada, son succès à améliorer une relation difficile avec les États-Unis dépendra de ce qu’il peut offrir en ce qui concerne ses priorités géopolitiques. En bref, le Canada doit se concentrer sur les avantages qu’il peut offrir dans les domaines d’intérêt de l’administration Biden, notamment les minéraux critiques, les chaînes d’approvisionnement industrielles de défense et le changement climatique.

Tout d’abord, le Canada doit présenter un plan pour développer et partager sa richesse en minéraux critiques, qui peuvent soutenir les ambitions américaines en matière de développement de véhicules électriques, d’énergie verte et de technologie de défense. Nous devons également renforcer les efforts visant à utiliser les marchés publics et les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour soutenir les chaînes d’approvisionnement nord-américaines.

Deuxièmement, le Canada doit renouveler la relation industrielle bilatérale en matière de défense afin de protéger notre sécurité économique et nationale. Il s’agit notamment de profiter au maximum des volets de développement industriel de la modernisation de NORAD et de s’aligner plus étroitement sur la certification en matière de cybersécurité.

Enfin, la transition de l’Amérique du Nord et du Canada vers une économie verte bénéficierait énormément d’une approche continentale de l’adaptation au climat, qui pourrait inclure une approche commune des normes de compensation du carbone et des normes de présentation de l’information concernant les critères ESG. Le Canada doit également tirer parti de sa nouvelle position de leader au sein de l’International Sustainability Standards Board pour créer un marché et des normes nord-américains communs.

À l’ère de la concurrence mondiale où les pays ont de plus en plus recours à des politiques commerciales mercantilistes, nous devons adopter une approche stratégique pour faire valoir les intérêts canadiens. Il est essentiel que nous soyons perçus comme un allié et un ami fiable des États-Unis et que nous persuadions Washington qu’un véritable partenariat nécessite au moins deux partenaires bien intentionnés. » 

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant les politiques gouvernementales, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec des données qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et grâce à notre réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues issus de partout au pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’à l’échelle internationale. Nous apportons un soutien inébranlable aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Phil Taylor
ptaylor@chamber.ca