Blog /

Ce que nous avons entendu : Assurer l’avenir de l’industrie manufacturière de pointe

Ce que nous avons entendu : Assurer l’avenir de l’industrie manufacturière de pointe

L’événement a permis d’explorer des sujets importants comme la productivité, la durabilité et la compétitivité mondiale, et de mettre en lumière des stratégies visant à améliorer le paysage manufacturier du Canada.

Le 30 avril 2024, l’événement « Assurer l’avenir de la fabrication de pointe » de la Chambre de commerce du Canada a réuni à Ottawa des dirigeants clés du gouvernement et des entreprises pour discuter des questions fondamentales qui orientent le secteur manufacturier du Canada.

L’événement a permis d’explorer des sujets importants comme la productivité, la durabilité et la compétitivité mondiale, et de mettre en lumière des stratégies visant à améliorer le paysage manufacturier du Canada.

Discours d’ouverture et causerie avec l’honorable Lisa Raitt

Pour donner le coup d’envoi de l’événement, l’honorable Lisa Raitt a fait part de son point de vue sur l’évolution significative des préoccupations de la jeune génération canadienne en matière de prospérité au cours des dernières années. Ce changement souligne la nécessité d’accroître les investissements dans la recherche et le développement (R&D) afin d’améliorer la productivité, de stimuler la croissance économique et d’assurer la compétitivité future du Canada. Mme Raitt a également évoqué la Coalition pour un avenir meilleur, en soulignant son rôle dans la résolution de la crise de la productivité et dans la promotion de politiques qui soutiennent la croissance de la productivité. Elle a souligné l’importance d’une planification et d’un investissement proactifs dans l’économie pour assurer un avenir prospère au secteur manufacturier canadien.

Groupe de discussion : Traverser la crise — Élaborer des stratégies de résilience pour l’avenir de la fabrication et des chaînes de valeur

Le premier panel, composé de James White de Wellmaster, Andrew Stewart de Lafarge, Terry Bowman de 3M Canada et Cynthia Shanks de Keurig Dr. Pepper, s’est concentré sur les stratégies visant à minimiser les perturbations et à améliorer la résilience des chaînes d’approvisionnement. Ils ont discuté de stratégies clés comme la réforme de la réglementation, l’adoption de la technologie, les partenariats stratégiques et la diversification pour mettre en place des processus de fabrication robustes et agiles. Ces réflexions ont mis en lumière l’importance de s’adapter aux défis mondiaux tout en conservant un avantage concurrentiel dans le secteur manufacturier.

Allocution de la commissaire au commerce Sara Wilshaw

Sara Wilshaw, déléguée commerciale en chef et sous-ministre adjointe aux Affaires mondiales du Canada, a présenté une séance sur le commerce international et la croissance économique. Elle a souligné l’importance des partenariats et évoqué les nouveaux marchés potentiels pour les entreprises canadiennes. Mme Wilshaw a donné des précisions sur les accords commerciaux clés comme l’accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) et l’engagement du Canada dans la région indopacifique. Elle a également présenté des idées sur les programmes et services gouvernementaux visant à soutenir la croissance économique et à élargir l’accès aux marchés pour les entreprises canadiennes.

Groupe de discussion : Renforcer la compétitivité mondiale de l’industrie manufacturière de pointe grâce à l’innovation et à la coopération internationale

La deuxième table ronde a mis en lumière le rôle essentiel de l’industrie manufacturière de pointe dans la croissance économique et la compétitivité mondiale du Canada. La discussion s’est concentrée sur le déclin des investissements des entreprises et de la R&D, appelant à une réforme réglementaire urgente pour renforcer la sécurité économique. Avec Laura Devoni d’Algoma Steel, Jeff Small de Toyota Motor Manufacturing Canada Inc, Marie-Christine Caron de GE Aerospace et James Scongack de Bruce Power, le panel a souligné l’importance des chaînes d’approvisionnement nationales pour atténuer les perturbations mondiales. Ils ont plaidé en faveur d’une amélioration du commerce intérieur pour renforcer la résilience et d’une rationalisation des réglementations pour faciliter les affaires. Le panel a également souligné la nécessité d’une approche fondée sur les risques au niveau gouvernemental et d’un plus grand partage d’informations entre les départements pour relever les défis réglementaires.

Allocution de l’honorable Mary Ng :

La ministre Ng a axé ses remarques sur l’importance des relations entre le Canada et les États-Unis, y compris les efforts en cours pour renforcer les liens économiques et la collaboration entre le Canada et les États-Unis, notant le rôle important de la Chambre du Canada dans ces efforts. La discussion a porté sur les récentes missions d’Équipe Canada dans la région indopacifique, sur le plan d’engagement Canada-États-Unis et sur la révision prochaine de l’ACEUM en 2026.  

L’événement « Assurer l’avenir de l’industrie manufacturière de pointe » a constitué une plateforme unique pour approfondir les questions clés auxquelles est confronté le secteur manufacturier canadien. Les idées partagées par les intervenants ont souligné l’importance de l’innovation, de la collaboration et de l’élaboration de politiques stratégiques pour améliorer le paysage manufacturier du Canada et garantir sa compétitivité à l’échelle mondiale.

La Chambre de commerce du Canada a récemment lancé un nouveau comité sur la fabrication et les chaînes de valeur qui sert de forum pour les fabricants, les chambres de commerce et les conseils de commerce afin de fournir une perspective nationale sur les questions de politique manufacturière.

Pour exprimer votre intérêt à rejoindre le comité, contactez Alex Greco, directeur principal, Fabrication et chaînes de valeur, à l’adresse agreco@chamber.ca

Share this

S'inscrire à notre bulletin d'information

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles de la Chambre de commerce du Canada.