Communiqué de presse Juin 11, 2021

Le point de rupture entre les revenus et les dettes des entreprises est imminent : La Chambre de commerce du Canada tire la sonnette d’alarme quant à la possibilité d’une vague de fermetures après la victoire contre la COVID


(OTTAWA) – 10 juin 2021 – Nous savons tous que des secteurs comme le voyage et l’hôtellerie mettront plus de temps à retrouver des niveaux de revenus prépandémiques, mais leur endettement croissant pourrait ouvrir la voie à une recrudescence des fermetures définitives d’entreprises une fois le Canada complètement vacciné.

« Les entreprises des secteurs dépendant des interactions avec la clientèle qui ont survécu jusqu’à aujourd’hui, si près de la réouverture et de l’immunité collective, sont confrontées à deux sombres réalités : une baisse des revenus pendant une période pouvant aller jusqu’à deux ans et l’incapacité de s’endetter davantage. Nous sommes très préoccupés par une vague de fermetures d’entreprises jusqu’en 2022, car elles sont confrontées à un point de rupture entre une perte de revenus continue et un endettement maximal. La situation est intenable avec l’approche générale actuelle des programmes d’aide gouvernementaux, » observe Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

De nombreux trimestres passeront avant que les secteurs de l’industrie du voyage, de l’hôtellerie et du tourisme puissent retrouver leur dynamisme. Plusieurs facteurs convergent pour limiter leur reprise, notamment le retour probablement inégal des restrictions sur les voyages, les règlements de santé publique qui limitent la capacité des sites, et la nécessité de rétablir la confiance des clients après une longue campagne des gouvernements visant à encourager les Canadiens à rester chez eux et à éviter les grands rassemblements. La route vers la relance sera beaucoup plus longue pour les entreprises de ces secteurs que pour les autres qui ne dépendent plus du soutien de l’État.

Dans l’Enquête canadienne sur les conditions économiques de mars 2021, la moitié des entreprises des secteurs les plus durement touchés ont déclaré ne pas être en mesure de s’endetter davantage, contre 34 % des entreprises de tous les secteurs. La plus récente Enquête canadienne sur la situation des entreprises a révélé que les employeurs du secteur de l’hébergement et de la restauration étaient trois fois plus susceptibles de licencier du personnel au cours de l’année prochaine en raison de la baisse de la demande.

« Il serait tragique que des entreprises aient réussi à survivre jusqu’à présent, pour ensuite devoir déclarer forfait juste avant de franchir la ligne d’arrivée. Ce serait également un gaspillage des aides gouvernementales qu’elles ont reçues. Concentrer les efforts sur ces quelques secteurs qui ont besoin d’une aide continue est non seulement la bonne chose à faire, mais aussi une politique intelligente pour aider des millions de Canadiens à réintégrer leur emploi, » continue M. Beatty.

La Chambre de commerce du Canada a fourni un plan en 21 points pour aider les décideurs à adapter leur soutien à ces secteurs :

  • La Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) devraient être maintenues à leurs taux maximums actuels de 75 % et 65 % jusqu’à l’automne 2021. La SSUC doit également être étendue afin de mieux répondre aux besoins des entreprises de moyenne taille et de celles qui sont situées dans des régions où le coût de la vie est plus élevé.
  • En septembre 2021, les programmes de la SSUC et de la SUCL devraient être remaniés de manière à ce qu’ils soient maintenus pour les secteurs les plus durement touchés jusqu’au printemps 2022, tout en se terminant progressivement pour les entreprises en dehors de ces secteurs qui auront amorcé leur phase de reprise.
  • Les paiements d’intérêts sur tous les prêts garantis par le gouvernement pour les entreprises des secteurs les plus durement touchés dans le cadre des programmes du CUEC et du PCSTT devraient être annulés.
  • Introduire un remboursement de la TVH au point de vente pour les activités liées à l’hébergement et au divertissement pour la période de 2021 à 2023.
  • Les gouvernements fédéral et provinciaux devraient mettre gratuitement à la disposition des entreprises dépendant des interactions avec les consommateurs des trousses de dépistage rapide jusqu’à ce qu’elles ne soient plus nécessaires pour protéger la santé publique.
  • Le gouvernement fédéral devrait prendre l’initiative d’élaborer une norme nationale pour que les provinces mettent en place des attestations de santé qui incluent le statut vaccinal et les résultats des tests, y compris ce que les entreprises peuvent demander à leurs clients concernant le statut vaccinal.
  • Le gouvernement fédéral devrait améliorer l’application Alerte COVID-19 en s’assurant que tous les cas positifs sont chargés dans l’application par les gouvernements provinciaux et territoriaux et les cliniques privées.

Pour plus de détails sur le plan en 21 points de la Chambre de commerce du Canada, cliquez ici.

Ces recommandations ont été élaborées avec l’aide du Conseil de direction pour la reprise post-COVID-19 de la Chambre de commerce du Canada, un groupe de PDG et de cadres supérieurs d’entreprises de premier plan qui mettent à profit leurs compétences entrepreneuriales et leur expérience de la réalisation de projets à grande échelle. Le Conseil de direction pour la reprise post-COVID-19 contribuera à l’élaboration de solutions pratiques pour réduire et éventuellement éliminer la COVID-19 au Canada, et préparer la relance économique menée par les entreprises. Pour en savoir plus sur Conseil de direction pour la reprise post-COVID-19 de la Chambre de commerce du Canada, cliquez ici.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien inébranlable aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Phil Taylor
ptaylor@chamber.ca (méthode préférée et temps de réponse le plus rapide)