Communiqué de presse Déc 15, 2021

Le plan de croissance économique du gouvernement se fait toujours attendre : La Chambre de commerce du Canada


(OTTAWA) – Le 14 décembre 2021 – Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, a publié aujourd’hui la déclaration suivante en réaction à l’énoncé économique d’automne.

« L’énoncé économique d’automne d’aujourd’hui était le bon moment pour que le gouvernement présente un plan directeur sur la façon de faire passer notre économie de la relance à une croissance économique forte et durable qui attirera les investissements. Malheureusement, le gouvernement a décidé d’attendre le budget 2022. 

Bien que l’économie canadienne dans son ensemble soit maintenant au-dessus de son niveau d’emploi d’avant la pandémie, des défis importants demeurent : plus d’un million d’emplois vacants dans l’économie; un tiers des entreprises signalent des pénuries de main-d’œuvre; plus de quarante pour cent signalent que l’augmentation du coût des intrants est un défi; et maintenant la menace d’un nouveau de la COVID.

Nous avons accueilli favorablement les mesures suivantes de l’énoncé économique d’automne :

  • Le financement de trousses de dépistage rapide pour soutenir la distribution par les gouvernements provinciaux et territoriaux pour le dépistage en milieu scolaire et en milieu de travail.
  • L’introduction d’un crédit d’impôt pour les petites entreprises afin de soutenir les améliorations de la ventilation.
  • La prolongation de la déduction pour les frais de bureau à domicile.

La Chambre de commerce du Canada se réjouit de la diminution des rapports entre le déficit et le PIB et exhorte le gouvernement à respecter ses projections afin de nous ramener le plus rapidement possible sous le seuil pré-pandémique du déficit par rapport au PIB, afin de nous permettre de trouver une approche réaliste pour atteindre l’équilibre budgétaire. En l’absence d’une stratégie précise pour des finances publiques saines, les entreprises risquent d’être confrontées à des augmentations d’impôts imminentes, notamment en raison des problèmes de longue durée qui pèseront sur les finances publiques, comme la transition énergétique. Qui plus est, toute dépense publique doit être ciblée sur les domaines qui auront le plus grand impact économique pour chaque dollar dépensé. 

Dans le cadre de la mise à jour fiscale d’aujourd’hui, la Chambre de commerce du Canada est préoccupée par les éléments suivants :

  • L’absence d’une cible budgétaire précise et d’un plan pour ramener les finances du Canada à l’équilibre.
  • Le maintien du plan de mise en œuvre unilatérale d’une taxe sur les services numériques qui risque de provoquer des mesures de représailles de la part des États-Unis.
  • La rareté des mesures ambitieuses visant à relever les défis de la chaîne d’approvisionnement auxquels sont confrontées les entreprises de l’ensemble de l’économie.
  • L’absence d’initiatives visant à relever les défis de la cybersécurité auxquels sont confrontées les entreprises et à combler le déficit en matière d’infrastructures.
  • L’absence continue d’un examen du régime fiscal du Canada, qui se fait attendre depuis longtemps.

Malgré des finances publiques limitées, il existe des mesures politiques ciblées que le gouvernement peut mettre en œuvre et qui soutiendront la croissance économique sans dépenses de programmes. Ces mesures comprennent la réforme de la réglementation, le démantèlement des barrières interprovinciales, la modernisation de la législation canadienne sur la protection des renseignements personnels et l’ouverture de nouveaux marchés pour les exportateurs.

Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre d’être sortis de la pandémie de la COVID avant de nous attaquer à nos principaux défis qui entraveront la croissance économique à long terme. L’énoncé économique d’automne prévoit malheureusement que la croissance du PIB réel repassera sous la barre des 2 % après le rebond post-pandémique. Nous demandons instamment au gouvernement de faire de ces mesures une priorité et de présenter un budget rapide après la reprise des travaux parlementaires de la nouvelle année. »

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Pour y parvenir, nous influençons la politique gouvernementale, nous fournissons des services essentiels aux entreprises et nous mettons les entreprises en contact avec des informations utiles, des possibilités de croissance et un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de toutes les régions du pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’à l’international. Nous apportons un soutien inébranlable aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Phil Taylor
ptaylor@chamber.ca