Actualites /

Le modèle de travail hybride commun du gouvernement fédéral est une étape positive – Chambre de commerce du Canada

Le modèle de travail hybride commun du gouvernement fédéral est une étape positive – Chambre de commerce du Canada

Nous sommes heureux de voir les plans du gouvernement pour un modèle de travail plus normal et plus cohérent pour les employés fédéraux. Il est temps de s'assurer que les contribuables reçoivent le niveau de service qu'ils méritent de la manière la plus rentable et efficace possible.

[OTTAWA] – Le 15 décembre 2022 – Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, a émis aujourd’hui la déclaration suivante en réponse à l’annonce par le gouvernement fédéral d’un modèle de travail hybride commun :

« Nous sommes heureux de voir les plans du gouvernement pour un modèle de travail plus normal et plus cohérent pour les employés fédéraux. Tout le monde a compris la nécessité de fermer les bureaux et de passer au travail virtuel à l’arrivée de COVID-19 au Canada. Toutefois, ces mesures, qui ont toujours été censées être temporaires, ont nui à la qualité des services que les Canadiens ont reçus et ont laissé les contribuables payer pour des installations qui sont restées en grande partie vides. Il est temps de s’assurer que les contribuables reçoivent le niveau de service qu’ils méritent de la manière la plus rentable et efficace possible.

En tant que l’une des 32 associations d’entreprises qui ont signé une lettre conjointe au gouvernement fédéral plus tôt cet automne, nous croyons que les réunions en personne sont essentielles à l’engagement et à la collaboration efficaces des intervenants, nécessaires à la fois à une bonne politique publique et à une prestation de services efficace.

Même un retour partiel au bureau sera une bonne nouvelle pour les entreprises des centres-villes de tout le pays. Des données récentes de notre Laboratoire de données sur les entreprises ont révélé une baisse importante de la mobilité vers les lieux de travail dans les plus grandes villes du Canada. Cette baisse était particulièrement évidente dans les villes ayant une forte concentration d’employés fédéraux. Dans la région de la capitale nationale, par exemple, Ottawa et Gatineau ont enregistré une chute vertigineuse de 45 % et 75 % du nombre de personnes se rendant au travail au centre-ville.

Les entreprises canadiennes reconnaissent que, tout comme dans le secteur privé, il y aura des changements structurels permanents dans les organisations gouvernementales et dans la façon dont leurs employés travaillent. Nous exhortons le gouvernement fédéral à revoir son modèle d’affaires et son parc immobilier dans le but d’assurer la plus haute qualité de services au plus bas coût possible pour les citoyens et les entreprises du Canada.

Nous applaudissons l’annonce d’aujourd’hui et nous nous réjouissons de continuer à travailler ensemble pour soutenir tous les Canadiens et leurs entreprises. »

À propos de la Chambre de commerce du Canada — L’avenir de la réussite en affaires

La Chambre de commerce du Canada est le réseau d’affaires le plus important et le plus dynamique du Canada. Elle représente plus de 400 chambres de commerce et plus de 200 000 entreprises de toutes tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions du pays pour créer les conditions de notre réussite collective. La Chambre de commerce du Canada est l’ambassadeur incontesté et le catalyseur de l’avenir de la réussite en affaires. Qu’il s’agisse de travailler avec le gouvernement sur des politiques favorables à l’économie ou de fournir des services qui façonnent le commerce et facilitent les échanges, nous donnons à nos membres plus de ce dont ils ont besoin pour réussir : des informations sur les marchés, les concurrents et les tendances, une influence sur les décisions et les politiques qui favorisent la réussite en affaires et l’impact sur les performances commerciales et économiques.

– 30 –

Responsable
Emily Walsh
ewalsh@chamber.ca

Share this

Nouvelles connexes

Mar 30, 2023

La Chambre de commerce du Canada lance son nouvel Institut des PME, en collaboration avec la RBC

L’Institut des PME offre aux petites et moyennes entreprises (PME) la formation, le soutien et les conseils dont elles ont besoin pour s’adapter, croître et prospére
Communiqué de presse

Dec 07, 2021

Au moins 540 millions de raisons pour lesquelles Ottawa doit agir en matière de cybersécurité : La Chambre de commerce du Canada

La situation est alarmante, car les chiffres indiquent qu’il y a eu 235 attaques par rançongiciel connues au Canada jusqu’à présent en 2021. Compte tenu du coût moyen par attaque, l’économie encaissera une perte minimale de 540 millions de dollars cette année seulement. Plus inquiétant encore, le Centre canadien pour la cybersécurité note que la plupart des attaques par rançongiciel ne sont pas signalées, ce qui fait que les 540 millions de dollars représentent une estimation très prudente du coût total réel des attaques par rançongiciel.
Texte d'opinion

Nov 16, 2023

Lettre de plusieurs associations sur la proposition unilatérale du Canada concernant la taxe sur les services numériques

La Chambre de commerce du Canada, en collaboration avec la Chambre de commerce des États-Unis, AmCham Canada, le Conseil commercial Canada-Amérique, le Conseil de l'industrie des technologies de l'information et le Conseil national du commerce extérieur (CNCE), a adressé une lettre urgente à la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland.

S'inscrire à notre bulletin d'information

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles de la Chambre de commerce du Canada.