Communiqué de presse Nov 30, 2021

De nouvelles données montrent que l’étincelle de la relance économique a été étouffée par la hausse des coûts, la pénurie de main-d’œuvre et l’endettement — La Chambre de commerce du Canada


(OTTAWA) – Le 26 novembre 2021 – L’économiste en chef de la Chambre de commerce du Canada, Stephen Tapp, a émis la déclaration suivante au sujet des nouvelles données de l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises publiée aujourd’hui..

« Les résultats publiés aujourd’hui témoignent du fait qu’une relance vigoureuse demeure élusive pour de nombreuses entreprises, en raison de l’effet combiné de la hausse du coût des intrants, de la grave pénurie de main-d’œuvre et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, qui entravent leur capacité à se remettre des effets de la pandémie de COVID-19. Le processus de reprise du secteur privé, long et laborieux, se poursuit après près de deux ans d’embuches.

La hausse du coût des matières premières demeure la principale préoccupation des entreprises canadiennes, 43 % d’entre elles la considérant comme le principal obstacle à court terme. Parallèlement, la grande majorité des entreprises (87 %) ne s’attendent pas à ce que leur rentabilité s’améliore au cours des six prochains mois, et un tiers d’entre elles s’attendent à ce qu’elle diminue au cours de la nouvelle année. Ces résultats suggèrent qu’une grande partie des entreprises du secteur privé vont faire du surplace, ou même régresser, dans les mois à venir.

Il y a plus d’un million de postes vacants au Canada et les données d’aujourd’hui reflètent des plans dynamiques de la part des entreprises pour embaucher et former du personnel au cours des 12 prochains mois. Les tensions observées au sein du marché du travail devraient aller de mal en pis au cours des prochains mois. Les entreprises ont besoin d’un soutien qui les aide à développer des réserves de talents ciblées et durables. 

Dans l’ensemble, les coûts d’exploitation d’une entreprise au Canada demeurent une préoccupation majeure. Les mesures gouvernementales devraient viser à réduire le fardeau financier, fiscal et administratif pour aider les entreprises à réussir.

Compte tenu des difficultés auxquelles elles sont confrontées, il n’est pas surprenant que 15 % des entreprises anticipent des difficultés considérables à rembourser les nouvelles dettes publiques contractées pendant la pandémie. Le gouvernement peut avoir un impact immédiat dans ce domaine en allégeant la dette dans le cadre des programmes de soutien gouvernementaux. »

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Pour y parvenir, nous influençons la politique gouvernementale, nous fournissons des services essentiels aux entreprises et nous mettons les entreprises en contact avec des informations utiles, des possibilités de croissance et un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de toutes les régions du pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’à l’international. Nous apportons un soutien inébranlable aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Philippe Taylor
ptaylor@chamber.ca