Actualites /

Candace Laing élue nouvelle présidente de la Chambre de commerce du Canada

Candace Laing élue nouvelle présidente de la Chambre de commerce du Canada

Aujourd’hui, la Chambre de commerce du Canada a annoncé la nomination de Candace Laing, première vice-présidente et chef des ressources humaines chez Nutrien, à la présidence de son conseil d’administration pour la période 2022-2023.

(OTTAWA) —Le 14 octobre 2022 — Aujourd’hui, la Chambre de commerce du Canada a annoncé la nomination de Candace Laing, première vice-présidente et chef des ressources humaines chez Nutrien, à la présidence de son conseil d’administration pour la période 2022-2023.

Candace a d’abord rejoint le conseil d’administration de la Chambre de commerce du Canada en 2019 et a occupé le poste de vice-présidente de 2021 à 2022. Elle est membre du comité directeur du conseil et a fait partie intégrante de l’équipe qui a confié à la Chambre de commerce du Canada son plan stratégique Chambre 2025 : un mandat de transformation visant à créer une Chambre remodelée et modernisée.

« La vaste expérience professionnelle de Candace en matière de structures de gouvernance et d’initiatives commerciales stratégiques fait d’elle la personne idéale pour ce poste et sera d’une valeur inestimable pour le travail du réseau de la Chambre de commerce du Canada et de la communauté des affaires en général. Nous sommes enchantés que Candace soit notre nouvelle présidente et nous attendons avec impatience le début de son mandat, » a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

Candace est une professionnelle agréée en ressources humaines et compte une vingtaine d’années d’expérience dans ce domaine. Son parcours professionnel s’est déroulé dans des organisations des secteurs privé et public, avec un accent sur les initiatives qui créent une valeur à long terme et des cultures de haute performance. Elle a passé près de 10 ans à gérer les efforts de développement des talents de Nutrien et a joué un rôle central dans le lancement des efforts en matière d’ESG de Nutrien. De plus, elle a dirigé l’élaboration et le lancement de la stratégie de durabilité de Nutrien et du plan Feeding the Future, une feuille de route ambitieuse visant à respecter les engagements en matière de durabilité de Nutrien pour 2030.

« Nous nous trouvons face à certains des plus grands défis économiques et sociaux de toute une génération. Parmi ceux-ci, il faut citer la poursuite de notre relance post-pandémique ainsi que le besoin urgent de réaliser les ambitions mondiales en matière de carboneutralité tout en tirant parti de l’ingéniosité et de l’innovation de notre communauté d’affaires. Ces enjeux me tiennent à cœur et je crois sincèrement à l’impact incroyable que peut avoir la Chambre de commerce du Canada en tant qu’ambassadrice et catalyseur de l’avenir de la réussite en affaires, et par extension, de la réussite et de la prospérité de tous les Canadiens. J’ai hâte de travailler avec les dirigeants de la Chambre de commerce du Canada, son réseau pancanadien et l’ensemble du conseil d’administration sur ces questions urgentes et de poursuivre la mise en œuvre de notre ambitieux plan stratégique, » a indiqué Candace Laing. 

Candace est titulaire d’un baccalauréat en commerce et d’une maîtrise en leadership. En plus de faire du bénévolat au sein de conseils communautaires, elle a également été chargée de cours à l’Université de la Saskatchewan, à la Edwards School of Business. Elle est passionnée par l’agriculture durable et par le fait de veiller à ce que le monde soit bien nourri. Elle est fière d’avoir grandi en Saskatchewan, où elle vit actuellement et où sa famille exploite une ferme.

Candace a été assermentée ce matin lors de l’assemblée générale annuelle et du congrès annuel de la Chambre de commerce du Canada, qui se déroule au Centre EY à Ottawa, en Ontario, les 14 et 15 octobre 2022. Elle succède à Karl Tabbakh, associé directeur régional pour le Québec chez McCarthy Tétrault, qui a assuré la présidence pour le mandat 2021-2022.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — L’avenir de la réussite en affaires

La Chambre de commerce du Canada est le réseau d’affaires le plus important et le plus dynamique du Canada. Elle représente 450 chambres de commerce et plus de 200 000 entreprises de toutes tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions du pays pour créer les conditions de notre réussite collective. La Chambre de commerce du Canada est l’ambassadeur incontesté et le catalyseur de l’avenir de la réussite en affaires. Qu’il s’agisse de travailler avec le gouvernement sur des politiques favorables à l’économie ou de fournir des services qui façonnent le commerce et facilitent les échanges, nous donnons à nos membres plus de ce dont ils ont besoin pour réussir : des informations sur les marchés, les concurrents et les tendances, une influence sur les décisions et les politiques qui favorisent la réussite en affaires et l’impact sur les performances commerciales et économiques.

– 30 –

Responsable
Emily Walsh
ewalsh@chamber.ca

Nouvelles connexes

Communiqué de presse

Mar 17, 2021

Les grandes associations industrielles demandent au gouvernement fédéral de prévenir une grève au port de Montréal

Aujourd’hui, les principales associations industrielles nationales du Canada ont publié la déclaration suivante concernant la menace de grève des débardeurs au port de Montréal.
Communiqué de presse

Mar 31, 2022

Plan de réduction des émissions pour 2030 : Plus de questions que de réponses, selon la Chambre de commerce du Canada

(OTTAWA) – Le 30 mars 2022 – Le directeur principal des ressources naturelles, de l’environnement et du développement durable de la...
Communiqué de presse

Dec 08, 2020

La Chambre de commerce du Canada présente 30 modifications simples de la politique fiscale qui aideront les Canadiens et les entreprises à traverser la COVID-19

« Le gouvernement fédéral peut agir dès maintenant en adoptant de nombreuses petites mesures simples qui, ensemble, contribueront grandement à aider les Canadiens et les entreprises à faire face aux répercussions économiques de la pandémie, » explique Patrick Gill, directeur principal de la politique fiscale et financière de la Chambre de commerce du Canada. « Il n’y a aucune raison pour que le gouvernement ne puisse pas utiliser la politique fiscale comme un levier pour créer de meilleures conditions pour les entreprises aujourd’hui afin de stimuler une reprise plus rapide demain. S’il est peut-être encore trop tôt pour aller de l’avant avec une réforme fiscale structurelle de plus grande envergure, le Canada ne peut pas se permettre de laisser son système fiscal continuer à prendre du retard sur ses concurrents du G7. »

Sign Up for Our Newsletter

Sign Up to receive the latest news from the Canadian Chamber of Commerce