Croissance inclusive

Un Canada pour tous les Canadiens

CPFA | PANDC | Santé mentale | Situation de handicap | Nos partenaires

La mission de la Chambre de commerce du Canada est de favoriser la compétitivité des entreprises et un environnement économique solide qui profite à tous les Canadiens. Pour mener à bien cette mission, nous nous sommes engagés à assurer une croissance inclusive et à renforcer le soutien aux membres afin de combler leurs lacunes en matière de talents et de compétences, et ce faisant, à accroître les possibilités pour les segments sous-représentés de la population canadienne de participer pleinement à l’économie et à assurer une reprise inclusive.

Notre prospérité dépend d’un milieu des affaires solide qui est en mesure d’innover, d’attirer des talents et des capitaux et de pénétrer de nouveaux marchés. S’assurer que tous les Canadiens, de tous les secteurs, de toutes les régions et de tous les milieux, aient la possibilité de faire partie de la population active est une façon d’aborder ce problème. Pendant la reprise après la COVID-19, ce constat est plus vrai que jamais.

La diversité et l’inclusion en milieu de travail favorisent la pensée créative, l’innovation et la résolution de problèmes, procurant aux organisations, et au pays, un avantage concurrentiel. La recherche montre que les organisations les plus prospères créent des milieux de travail diversifiés et inclusifs dans lesquels les différences individuelles et la contribution de tous les employés sont reconnues et valorisées.

L’inclusion a également un impact financier. L’amélioration des taux de participation pourrait ajouter 2,2 millions de travailleurs à la population active d’ici 2040, dont davantage de femmes, de personnes autochtones et de personnes handicapées. Sans dire que cela ferait croître notre économie de 101 milliards de dollars.

Notre travail de croissance inclusive s’appuie sur nos efforts dans le domaine de la promotion de lieux de travail diversifiés et inclusifs et soutiendra les entreprises qui cherchent à combler leurs besoins en matière de talents et de compétences, en élargissant leur base de main-d’œuvre. Ce faisant, nous améliorerons les possibilités pour les segments sous-représentés de la population canadienne de participer à l’économie et favoriserons le renforcement des collectivités partout au pays, ce qui se traduira par un Canada plus prospère qui profitera à tous les Canadiens.

Conseil pour la promotion des femmes en affaires

Le Conseil pour la promotion des femmes en affaires (CPFA) est une pierre angulaire des efforts de croissance et de relance inclusifs de la Chambre de commerce du Canada. Il a été créé afin de faire valoir la voix et les points de vue des femmes dans les politiques nationales, d’éclairer les initiatives de la Chambre de commerce du Canada pour faire progresser le programme d’égalité des sexes et de susciter des actions significatives pour s’attaquer aux problèmes et aux obstacles identifiés.

Avec l’avènement de la pandémie de COVID-19, les membres du CPFA ont convenu de se concentrer sur les recommandations pour une reprise inclusive.

À l’heure actuelle, les femmes de tout le Canada sont confrontées à de nombreuses incertitudes liées à la pandémie en ce qui concerne leur vie professionnelle. Comment peuvent-elles continuer à travailler si leur enfant fait l’école à la maison en pleine pandémie? Comment peuvent-elles s’offrir des services de garde d’enfants alors que de nombreux emplois sont précaires? Pour celles qui sont propriétaires d’une entreprise, comment font-elles pour que celle-ci reste ouverte? Il est essentiel de veiller à ce que les femmes aient la possibilité de participer pleinement à la reprise pour créer de nombreux emplois et assurer une croissance économique soutenue.

Le Canada entre dans une période de reprise fragile et l’emploi pourrait ne pas revenir de sitôt aux niveaux d’avant la crise. Les emplois disponibles et les compétences requises vont changer. Les employeurs pourraient se tourner de plus en plus vers l’automatisation pour maintenir les opérations lors de crises futures et réduire les risques. Les Canadiens auront besoin de programmes de recyclage, d’amélioration des compétences et de formation professionnelle pour retrouver un emploi. L’éducation et la formation vont également évoluer, notamment par l’augmentation des besoins entourant l’apprentissage en ligne et les compétences durables, l’accent étant mis sur l’apprentissage intégré au travail et l’acquisition continue du savoir. Il faut tenir compte d’une nouvelle normalité fondée sur les réalités d’une éventuelle deuxième vague et des répercussions à long terme sur les entreprises, les communautés et tous les aspects de l’économie.

Le succès ne vient jamais seul. Il faut déployer de grands efforts et obtenir le soutien de tous les niveaux de gouvernement et des diverses parties prenantes, y compris des dirigeants et des collègues masculins. Sans la participation des femmes à la main-d’œuvre, il n’y aura pas de reprise, ou de période de reprise, inclusive. Il est essentiel de veiller à ce que les femmes aient la possibilité de participer pleinement à la reprise pour créer de nombreux emplois et assurer une croissance économique soutenue.

Nouveau en 2021 : Le Conseil pour le leadership et l’inclusion des PANDC

Dans le cadre de l’initiative de croissance inclusive de la Chambre de commerce du Canada, nous mettons en place le Conseil pour le leadership et l’inclusion des PANDC en 2021 pour :

  • Faire entendre la voix et les perspectives des PANDC dans les politiques nationales
  • Contribuer de l’information aux initiatives de la Chambre de commerce du Canada en matière de soutien aux PANDC
  • Mener des actions significatives pour relever les défis et saisir les opportunités rencontrées par les PANDC à leur arrivée sur le marché du travail, de la réserve de talents jusqu’aux postes de direction

Pour plus de détails, veuillez contacter John Maus.

Sensibilisation à la santé mentale

La santé mentale est un élément de la santé. Même dans le meilleur des cas, la santé mentale est une question qui mérite une plus grande attention. Aujourd’hui plus que jamais, avec la COVID-19 exerçant une pression importante sur les employés, les employeurs et les familles, la promotion d’une bonne santé mentale est essentielle pour parvenir à une croissance économique inclusive.

Alors que les entreprises et les organisations de tout le pays s’adaptent aux nouvelles réalités de la pandémie de COVID-19, il est important de prendre de petites pauses pendant la journée pour favoriser la santé mentale et le bien-être. C’est pourquoi nous nous sommes associés à Stratégies en milieu de travail sur la santé mentale pour envoyer 270 trousses de réconfort aux entreprises et à leurs employés dans tout le Canada, une gracieuseté de la Canada Vie. Ces trousses de ressources pratiques ont été conçues pour favoriser une santé mentale positive au travail et à la maison par le biais de diverses activités individuelles et d’équipe.

La trousse de réconfort est un rappel concret à faire une pause et à accorder une attention particulière à votre santé mentale. Prendre des pauses peut aider à améliorer des fonctions comme la prise de décision, la créativité, la concentration et la rétention d’information.

La Chambre de commerce du Canada est également heureuse de promouvoir BienCanadiens par Morneau Shepell. L’application BienCanadiens est une collection gratuite de ressources numériques visant à soutenir la santé mentale de tous les Canadiens pendant la COVID-19.

Canadiens en situation de handicap

Plus de six millions de Canadiens vivent avec un handicap quelconque, ce qui représente environ 17 % de la population canadienne. Pour construire une économie forte, particulièrement au moment où le Canada s’efforce de se remettre de la COVID-19, ces Canadiens doivent être inclus. L’amélioration de l’accessibilité est fondamentale pour favoriser une croissance inclusive.

Pour notre part, en 2018, le nouveau siège de la Chambre de commerce du Canada à Ottawa a reçu la certification en matière d’accessibilité de la Fondation Rick Hansen. La Chambre a la responsabilité de montrer la voie à suivre pour améliorer l’accessibilité des lieux où nous travaillons. Nous croyons aux avantages nets de l’accessibilité, de la diversité et de l’inclusion, et nous passons de la parole aux actes.

Le programme de certification mesure le niveau d’accès pratique au-delà du code du bâtiment, et est basé sur l’expérience holistique de l’utilisateur des personnes vivant avec différents handicaps affectant leur mobilité, leur vision et leur audition. Il fournit également une feuille de route pour l’adoption d’un accès pratique et de principes de conception universelle et un moyen pour tous les niveaux de gouvernement de travailler ensemble pour améliorer l’environnement bâti.

La Chambre de commerce du Canada est en outre partenaire du Réseau canadien pour l’accessibilité, créé par l’Université de Carleton pour faire progresser l’accessibilité des personnes handicapées par la recherche, la conception, l’éducation, la politique, l’emploi et l’engagement communautaire.

Ensemble, nous pouvons bâtir un Canada plus accessible et plus inclusif, au profit de tous les Canadiens.

Nos partenaires