Une voie à suivre pour l’énergie canadienne