Communiqué de presse Sep 14, 2020

Réforme fiscale : les Canadiens auront leur mot à dire grâce à l’examen de la Chambre de commerce du Canada


(OTTAWA) – 14 septembre 2020 – Tout le monde reconnaît que le système fiscal canadien est dépassé et non compétitif, mais peu s’entendent sur la marche à suivre. C’est là que le projet d’examen du régime fiscal de la Chambre de commerce du Canada entre en jeu, et nous voulons connaître votre position.

Après une campagne de consultations auprès d’un grand nombre d’entreprises canadiennes et d’experts en économie sur la manière d’exploiter le système fiscal du Canada pour favoriser la croissance, la Chambre de commerce du Canada souhaite faire participer les Canadiens de tout le pays au processus de révision de la fiscalité.

Alors que la COVID-19 continue d’avoir un impact sur la capacité des Canadiens à se réunir en personne, la Chambre de commerce du Canada a lancé un nouveau site web, ThinkGrowth.ca, pour recueillir leurs suggestions sur les réformes fiscales potentielles qui aideront les entreprises et les particuliers canadiens à se remettre des conséquences économiques de la COVID-19.

« Les petites entreprises, moteurs de la création d’emplois au Canada, ont du mal à se maintenir à flot et se laissent distancer par leurs concurrents américains et européens en raison d’une structure fiscale obsolète. Au cours des prochaines semaines, nous voulons entendre les Canadiens nous faire part de leurs idées pour améliorer le système fiscal canadien, » a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

Les chefs d’entreprise, les économistes et les citoyens canadiens ont également clairement indiqué que la réforme fiscale est un élément essentiel pour remédier aux répercussions économiques de la COVID-19. Ce qui était autrefois un problème trop important et trop complexe à résoudre est devenu une nécessité pour les dirigeants politiques du Canada. Nous avons assisté à des réorientations politiques radicales en quelques semaines dans le cadre de la COVID-19. Il n’y a donc plus de raison de repousser ce qui est absolument nécessaire, » a déclaré Trevin Stratton, économiste en chef de la Chambre de commerce du Canada et membre du comité d’examen de la fiscalité.

Huit chefs d’entreprise et universitaires respectés, dont les éminents économistes canadiens Jack Mintz (Université de Calgary) et Frances Donald (Manuvie), dirigent le processus de consultation. Pour obtenir la liste complète des responsables de l’examen de la fiscalité, cliquez ici. Les consultations seront consignées dans un rapport préliminaire qui sera publié au début du mois d’octobre 2020. Ce rapport constituera le document de base pour le processus de révision de la fiscalité.

« Alors que les dirigeants politiques envisagent les prochaines étapes pour favoriser la reprise et la prospérité après la COVID-19, ils seraient bien avisés de tenir compte de l’ensemble des voix des citoyens canadiens et des chefs d’entreprise représentées dans l’examen indépendant de la Chambre de commerce du Canada, » a ajouté M. Stratton.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les ordres de gouvernement, ainsi qu’à l’échelle internationale. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

Pour davantage de renseignements, veuillez communiquer avec :

Phil Taylor
ptaylor@chamber.ca