Communiqué de presse Fév 09, 2022

Les finances personnelles et la croissance économique nationale à long terme n’inspirent pas confiance aux Canadiens : Sondage de la Chambre de commerce du Canada/Nanos


(OTTAWA) – Le 9 février 2022 – Un nouveau sondage réalisé par la Chambre de commerce du Canada et Nanos Research révèle que les Canadiens n’ont pas confiance en leurs perspectives économiques pour la prochaine décennie, tant pour leurs finances personnelles que pour celles du pays.

La confiance dans le fait que la croissance économique du Canada sera forte au cours des dix prochaines années a obtenu une note moyenne de seulement 5,4 sur 10. Lorsqu’on leur demande si leur situation financière personnelle sera solide au cours des dix prochaines années, la note de confiance moyenne n’est que légèrement supérieure, soit 5,9 sur 10.

Les principales préoccupations économiques des Canadiens sont le taux d’imposition, la réaction aux changements climatiques et les problèmes liés au marché du travail. Près d’un quart des Canadiens (24 %) considèrent les impôts élevés comme le principal obstacle à la croissance économique du Canada. Ce chiffre était le plus élevé chez les Canadiens d’âge moyen (32 % des 35 à 54 ans), les Ontariens (30 %) et les hommes (28 % contre 21 % pour les femmes).

Un Canadien sur cinq (21 %) a classé les changements climatiques comme le principal défi à la croissance économique du Canada. Cette préoccupation était la plus forte chez les jeunes Canadiens (28 % des 18-34 ans), ainsi qu’au Québec (26 %) et en Colombie-Britannique (25 %).

« Plus de la moitié des Canadiens interrogés sont ambivalents ou pessimistes quant à savoir si leur situation sera meilleure au cours de la prochaine décennie. Cela suggère une situation où l’économie est prisonnière d’une croissance lente, avec des gains financiers attendus pour certains, mais pas pour d’autres. Nous avons besoin de politiques audacieuses pour rétablir la confiance, non seulement pour nous remettre des ravages économiques de la COVID-19, mais aussi pour assurer notre niveau de vie dans les décennies à venir, » a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, avant le Sommet économique Canada 360° d’aujourd’hui. 

Les Canadiens ne sont toujours pas convaincus de la capacité du Canada à réduire ses émissions de gaz à effet de serre sans nuire à la croissance économique, avec une note de confiance moyenne de seulement 4,6 sur 10. Davantage de répondants ont exprimé leur pessimisme (35 %) que leur optimisme (33 %) sur cette question, avec un degré de pessimisme nettement plus élevé dans les Prairies, chez les hommes et chez les Canadiens d’âge moyen.

« La seule façon de payer pour nos ambitions sociales et climatiques est de prendre la croissance économique au sérieux. Se contenter de maintenir notre performance anémique des 25 dernières années ne fonctionnera pas lorsque les coûts énormes du changement et de l’adaptation climatiques devront être absorbés. Le Canada doit se doter de politiques qui encouragent les nouveaux investissements, notamment pour les petites entreprises qui jouent un rôle si important au cœur de toutes les communautés canadiennes, » a ajouté M. Beatty.

Les résultats les plus positifs du sondage sont ressortis des questions concernant la capacité du Canada à encourager la diversité de la main-d’œuvre et à se montrer un endroit où les entreprises peuvent prospérer.

  • Les Canadiens ont davantage confiance dans le fait que le Canada peut être un endroit qui encourage la participation d’une diversité de personnes à la main-d’œuvre, six Canadiens sur dix ayant une forte confiance (60 %, moyenne de 6,7 sur 10). Ce résultat est constant, peu importe la région, le sexe et l’âge.
  • Plus de la moitié des Canadiens (55 %) ont fortement confiance que le Canada est un endroit où les entreprises peuvent réussir (moyenne de 6,3 sur 10). La confiance est plus élevée au Québec et dans les provinces de l’Atlantique, chez les femmes et chez les Canadiens plus âgés.
  • Enfin, les Canadiens n’ont qu’une confiance limitée dans la fiabilité des chaînes d’approvisionnement du Canada (moyenne de 5,5 sur 10).

Pour plus d’informations sur le sondage, cliquez ici pour consulter les résultats complets du sondage.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — L’avenir de la réussite en affaires

La Chambre de commerce du Canada est le réseau d’affaires le plus important et le plus dynamique du Canada. Elle représente 450 chambres de commerce et plus de 200 000 entreprises de toutes tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions du pays pour créer les conditions de notre réussite collective. La Chambre de commerce du Canada est l’ambassadeur incontesté et le catalyseur de l’avenir de la réussite en affaires. Qu’il s’agisse de travailler avec le gouvernement sur des politiques favorables à l’économie ou de fournir des services qui façonnent le commerce et facilitent les échanges, nous donnons à nos membres plus de ce dont ils ont besoin pour réussir : des informations sur les marchés, les concurrents et les tendances, une influence sur les décisions et les politiques qui favorisent la réussite en affaires et l’impact sur les performances commerciales et économiques.

– 30 –

Responsable

Philippe Taylor

La Chambre de commerce du Canada

Courriel : ptaylor@chamber.ca (pour une réponse rapide)