Communiqué de Presse Oct 08, 2020

La réduction des plastiques à usage unique est une bonne idée, mais elle ne fera pas de différence si elle n’est pas soutenue par des infrastructures essentielles : Chambre de commerce du Canada


(OTTAWA) – 7 octobre 2020 – Le directeur principal des ressources naturelles et de la croissance durable de la Chambre de commerce du Canada, M. Aaron Henry, a publié aujourd’hui la déclaration suivante concernant l’annonce faite par le gouvernement de son intention d’éliminer progressivement les plastiques à usage unique :

« Les entreprises canadiennes reconnaissent les grands avantages d’éliminer les plastiques à usage unique et l’importance de renforcer l’économie circulaire du Canada.

Toutefois, l’approche du Canada doit aller au-delà des questions superficielles, comme les interdictions, pour aborder les infrastructures essentielles nécessaires pour concrétiser les avantages positifs pour l’environnement. Il faut remédier rapidement aux importantes lacunes en matière de capacité des installations de traitement des déchets, de la capacité de recyclage et de production de plastiques compostables.

Même si nous croyons faire un pas dans la bonne direction, il est nécessaire d’aborder cet important secret de polichinelle. Un élément clé pour établir une économie circulaire est de disposer de cadres clairs et cohérents pour la responsabilité élargie des producteurs, une approche politique dans laquelle les producteurs se voient confier une responsabilité importante, financière ou physique, pour le traitement ou l’élimination des déchets de consommation. À l’heure actuelle, on ne sait toujours pas comment cette politique permettra de remédier aux approches fragmentées actuelles en matière d’élimination des déchets de consommation. Sans amélioration, cette politique entraînera des coûts plus élevés évitables pour satisfaire aux différentes réglementations provinciales.

Les entreprises canadiennes veulent collaborer avec les gouvernements sur des politiques qui permettront d’augmenter la capacité des installations de traitement des déchets et de recyclage. En élaborant une approche visant à mettre en place l’importante infrastructure nécessaire pour rendre le Canada plus vert, nous pouvons aider notre pays à développer une véritable économie circulaire qui améliorera, plutôt que d’entraver, notre compétitivité. Le Canada a la possibilité d’éliminer les plastiques à usage unique, mais les entreprises attendent du gouvernement qu’il veille à ce que ces problématiques soient résolues avant l’entrée en vigueur de la politique.

La volatilité de la pandémie nous a appris que chaque jour, et chaque dollar, peut faire la différence entre une entreprise qui reste ouverte et celle qui ferme ses portes pour de bon. L’annonce d’aujourd’hui permettra de faire progresser l’économie circulaire du Canada, mais elle entraînera des coûts importants pour les petites entreprises, alors qu’elles luttent déjà pour survivre à l’impact économique de la COVID-19 ».

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien inébranlable aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :


Phil Taylor
ptaylor@chamber.ca