Commerce intérieur

Un marché canadien véritablement ouvert, signifiant une libre circulation des personnes, des biens et des services, est essentiel à une économie nationale compétitive.

Commerce intérieur

Un marché canadien véritablement ouvert, signifiant une libre circulation des personnes, des biens et des services, est essentiel à une économie nationale compétitive.

Notre position

Une économie nationale compétitive exige la libre circulation des passagers, des biens et des services. Puisque les obstacles au commerce intérieur coûtent plus de 14 milliards de dollars à l’économie canadienne chaque année, la libération du marché au sein du pays aurait dû avoir lieu il y a longtemps. Tout en continuant de solidifier l’Accord sur le commerce intérieur de 1995, le gouvernement doit collaborer avec les provinces et les territoires à la mise au point d’un accord pancanadien plus solide.

Plaidoyer en action

En savoir plus sur ce que nous avons fait sur ce problème

Rechercher et filtrer
Type de publication
Type de questions
Dates