Interventions / Campagnes /

Le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire

Le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire

De nos fermes à vos maisons. Les Canadiens peuvent être fiers. Nous pouvons être certains que nos épiceries sont bien approvisionnées en aliments sains et sûrs. Nous avons des restaurants qui s’approvisionnent en ingrédients locaux. Nous avons des chaînes d’approvisionnement fiables pour assurer la continuité.

Les Canadiens peuvent être fiers de leurs entreprises agricoles

Notre secteur agricole et agroalimentaire, y compris les producteurs céréaliers, l’agriculture primaire, la transformation à valeur ajoutée des aliments et des boissons, et plus encore, est un chef de file mondial et une source importante d’emplois et de revenus pour le PIB national du Canada. En 2020, le secteur employait 1 personne sur 9 au Canada et générait une activité économique de plus de 139 milliards de dollars. En particulier, la fabrication d’aliments est le plus grand employeur manufacturier au Canada, fournissant des emplois à près de 300 000 Canadiens dans toutes les régions du pays.

Les entreprises de l’ensemble du système travaillent de manière hautement intégrée, innovatrice et durable pour répondre non seulement aux besoins du Canada, mais aussi à ceux de la population mondiale. Elles continuent d’évoluer en réponse aux menaces constantes qui pèsent sur la chaîne d’approvisionnement, comme la pandémie de COVID-19, la guerre en Ukraine et les conflits de travail. Malgré tout cela, ils ont été un pilier de la lutte du Canada contre le changement climatique.

Le leadership du secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire s’est reflété dans les Tableaux de stratégie économique de 2018, qui ont établi les objectifs ambitieux de faire passer les ventes intérieures à 140 milliards de dollars (contre 110 milliards en 2017) et les ventes à l’exportation à 85 milliards de dollars (contre 64,6 milliards en 2017) d’ici 2025. Toutefois, pour atteindre ces objectifs ambitieux, le gouvernement fédéral doit aider le secteur à adopter divers outils et mécanismes qui soutiennent la croissance et la reprise économiques, et à transformer davantage de produits primaires au Canada avant de les exporter.

Afin de fournir aux décideurs les outils dont ils ont besoin pour créer un environnement économiquement concurrentiel pour le secteur, la Chambre de commerce du Canada a formé le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire, une coalition intersectorielle des principales entreprises, associations et sociétés de transport du secteur agricole et agroalimentaire du Canada. Ensemble, ces entreprises et associations démontrent que le secteur est un leader économique et environnemental tout en apportant des solutions innovantes aux préoccupations croissantes en matière de sécurité alimentaire.

Le Conseil

Le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire, une coalition intersectorielle des principales entreprises agricoles, associations et sociétés de transport du Canada, s’attaquera de front aux défis découlant d’un système d’approvisionnement alimentaire de plus en plus instable et intégré à l’échelle mondiale. Compte tenu des menaces permanentes qui pèsent sur les chaînes d’approvisionnement, comme la guerre, les événements météorologiques extrêmes, les problèmes de main-d’œuvre et les effets secondaires de la pandémie de COVID-19, l’approvisionnement alimentaire mondial est au bord de la crise. L’augmentation du coût des intrants est tout aussi importante que celle des prix des denrées alimentaires, ce qui nuit aux consommateurs, car le coût de la nutrition de base devient une dépense proportionnelle plus importante.

Le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire étudiera les liens entre l’agriculture, la production, les intrants, la valeur ajoutée et le transport qui permettent de nourrir les Canadiens et le monde entier. Dans un contexte d’instabilité mondiale, le Canada doit saisir l’occasion de faire partie de la solution pour répondre à la demande des consommateurs. Le Conseil fournira, entre autres, le leadership nécessaire pour façonner les solutions que le Canada doit mettre en œuvre pour répondre aux éventuelles pénuries mondiales de blé, d’huile de graines et d’engrais.         

Enjeux clés

Les enjeux agricoles sont des enjeux commerciaux. À ce titre, le Conseil pour l’approvisionnement alimentaire se concentre sur quatre thèmes clés :

  • L’importante contribution du secteur agricole et agroalimentaire à l’économie canadienne.
  • Une réglementation modernisée qui encourage l’innovation tout en protégeant la santé et la sécurité.
  • L’optimisation de l’accès aux marchés mondiaux en facilitant une approche de la durabilité environnementale fondée sur des preuves.
  • Des investissements stratégiques dans les infrastructures essentielles

Les entreprises canadiennes du secteur sont des chefs de file non seulement dans le domaine de l’agriculture, mais aussi, de façon plus générale, dans les domaines du transport, de la fabrication, etc. Pour refléter ce leadership, la politique gouvernementale en matière d’agriculture et d’agroalimentaire doit s’aligner sur ses objectifs économiques plus vastes et ne pas être la chasse gardée d’un seul ministère.

Pour que le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire soit prospère, le Canada a besoin d’un environnement commercial économiquement concurrentiel, qui contribuera à stimuler les investissements dans l’innovation et à assurer la santé et la sécurité publiques. La modernisation de la réglementation et l’engagement du gouvernement à l’égard d’un régime de réglementation fondé sur des données probantes constituent un moyen rentable de créer cet environnement.

Le monde naturel bénéficierait d’un plus grand nombre de produits et d’approches agricoles canadiens. Comme le Canada se dirige vers des accords de libre-échange avec des partenaires mondiaux comme le Royaume-Uni, la région indo-pacifique et d’autres, il doit adopter une approche de la durabilité environnementale qui facilite l’accès aux marchés et crée des débouchés pour les entreprises.

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence les défis actuels et urgents auxquels est confronté le secteur agricole et agroalimentaire canadien. Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, la hausse des coûts des intrants et du transport, et les pénuries de main-d’œuvre continuent de faire des ravages dans tous les secteurs de l’économie canadienne, y compris l’agriculture et l’agroalimentaire. Pour faciliter la circulation des biens et des services à travers le pays et au-delà, les gouvernements devraient coordonner et protéger les investissements dans les infrastructures essentielles du numérique et des transports.

Co-présidents du Conseil pour l’approvisionnement alimentaire

Catherine King
Vice-présidente, Communications et relations avec les intervenants
Fertilisants Canada

Nicole McAuley
Chef des communications et des affaires publiques
BASF Canada

Membres

[1] Aperçu du secteur agriculture et agroalimentaire Canada 2018, Agriculture et Agroalimentaire Canada : https://agr.gc.ca/fra/secteurs-agricoles-du-canada/survols-des-industries-du-secteur-donnees-et-rapports/apercu-du-secteur-agriculture-et-agroalimentaire-canada-2018/?id=1605883547264

Sign Up for Our Newsletter

Sign Up to receive the latest news from the Canadian Chamber of Commerce