Main Menu
Page Menu

Saint John, le 24 septembre 2019 — La fiscalité, la réglementation et les compétences constitueront les principaux enjeux des entreprises canadiennes en 2020. C’est le consensus qui s’est dégagé du congrès annuel de la Chambre de commerce du Canada de cette année, la plus importante réunion de chefs d’entreprise au pays.

« Il peut s’avérer très difficile de condenser les aspirations et les préoccupations de 200 000 entreprises d’un bout à l’autre du Canada, mais, cette année, nos membres se concentrent exclusivement sur l’érosion de la capacité concurrentielle du pays. Elles ont besoin de règles équitables par rapport à leurs homologues américaines et européennes pour ce qui est du fardeau fiscal et des coûts découlant de la réglementation, de même que de politiques qui faciliteront la recherche et la fidélisation de travailleurs qualifiés », a déclaré l’honorable Perrin Beatty, C.P., O.C., président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

Des dirigeants de plus de 300 chambres de commerce d’un bout à l’autre du Canada ont soumis et voté 76 propositions visant à améliorer l’environnement des entreprises au Canada. Parfois appelées le « Parlement des entreprises », les propositions adoptées à Saint John constitueront la base des activités d’intervention de la Chambre de commerce auprès du gouvernement fédéral.

On a beaucoup parlé de la prochaine élection fédérale dans le cadre du congrès de cette année; les délégués ont profité de discussions informelles avec des initiés de partis et des sondeurs à propos de politiques qui influeront sur les entreprises. Ils ont également entendu l’honorable Jason Kenney, premier ministre de l’Alberta, souligner l’importance du commerce interprovincial.

« La Chambre de commerce collaborera avec énergie avec ceux et celles qui formeront le nouveau gouvernement pour trouver des solutions concrètes afin d’alléger les fardeaux administratifs et réglementaires auxquels nos entreprises sont confrontées, que ce soient les personnes qui travailleront dans les dépanneurs comme au sein des entreprises de premier plan », de conclure M. Beatty.

Le porte-parole des entreprises canadiennes

La Chambre de commerce du Canada est l’association professionnelle la plus importante et la plus représentative du Canada. Elle parle d’une seule voix pour le compte de près de un quart de million d’entreprises. Le rôle de la Chambre de commerce est d’aider les entreprises canadiennes de toutes les tailles, de tous les secteurs et de toutes les régions à faire croître leurs affaires. Nous y parvenons en les aidant à tisser des liens entre elles, à créer de nouvelles possibilités et à fournir des services commerciaux essentiels, ainsi qu’en influant sur les politiques gouvernementales en leur nom. Pour en savoir plus, visitez-nous à Chamber.ca ou suivez-nous à @CdnChamberofCom.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Philippe Taylor

Directeur principal, Communications stratégiques et Affaires publiques

ptaylor@chamber.ca (méthode préférée et la plus rapide pour obtenir une réponse)

613 238-4000, poste 2231