Main Menu
Page Menu

18 février 2020 

Le très honorable Justin Trudeau, C.P., M.P.
Premier ministre du Canada
Bureau du premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa (Ontario) K1A 0A3

Objet : Les blocages d’infrastructure nuisent à l’économie canadienne

Monsieur le Premier ministre, 
Comme vous le savez, les blocages actuels des chemins de fer et d’autres infrastructures dans diverses régions du pays créent de graves problèmes pour les services publics, les entreprises canadiennes, les travailleurs et leurs familles.

Nous partageons entièrement l’engagement de votre gouvernement en faveur de la réconciliation avec les peuples autochtones. De nombreuses entreprises canadiennes entretiennent depuis longtemps des relations respectueuses avec les communautés autochtones. Le milieu canadien des affaires soutient l’impératif économique et social qui consiste à s’assurer que les peuples autochtones disposent des mêmes outils que les autres pour bénéficier de l’activité économique.  Nous souhaitons vivement collaborer avec les gouvernements pour établir des relations fondées sur la reconnaissance des droits des autochtones, le respect, la coopération et le partenariat.

Nos entreprises membres emploient collectivement des millions de Canadiens de toutes les régions et de tous les secteurs industriels de l’économie. Nous demandons à votre gouvernement de travailler d’urgence avec les provinces et les territoires, les dirigeants autochtones et les services de l’ordre pour mettre fin aux perturbations actuelles et rétablir les services normaux sans plus tarder. 

En plus de priver des dizaines de milliers de Canadiens de l’accès aux transports publics, ces blocages illégaux infligent de graves répercussions sur l’économie, mettant en péril d’innombrables emplois de la classe moyenne, dont beaucoup dans des industries qui comptent sur le rail pour s’approvisionner et acheminer leurs marchandises, pièces et ingrédients vers le marché. En plus de perturber les chaînes d’approvisionnement nationales et mondiales, les blocus minent la réputation du Canada en tant que partenaire fiable dans le commerce international. Ils menacent également la sécurité publique en empêchant la distribution de produits essentiels comme le chlore pour le traitement de l’eau et le propane pour le chauffage des maisons, des établissements pour personnes âgées et des fermes.

Les dommages infligés à l’économie canadienne et au bien-être de tous nos citoyens augmentent chaque heure où nous laissons ces perturbations illégales se poursuivre. Chaque jour où les lignes ferroviaires sont perturbées nécessite trois à quatre jours supplémentaires pour rétablir les chaînes d’approvisionnement. C’est pourquoi il est impératif que le gouvernement agisse maintenant pour relancer l’économie canadienne.