Main Menu
Page Menu

Ottawa, 15 mars 2019 — La Chambre de commerce du Canada a conclu ses travaux à titre de représentante officielle du pays au Sommet du B20 de cette année, où ses contributions seront ajoutées aux recommandations destinées aux dirigeants du G20 avant leur réunion de juin au Japon.

Les domaines prioritaires des entreprises canadiennes présentées par la Chambre de commerce sont la promotion du commerce numérique et électronique visant à aider les exportateurs, la lutte contre les subventions industrielles inéquitables qui défavorisent les entreprises canadiennes et la réforme de l’Organisation mondiale du commerce visant à préserver les règles du commerce bilatéral.

« Alors que le budget de la semaine prochaine présentera le programme national du gouvernement, nous devons également permettre à nos entreprises de tirer parti du contexte commercial international afin qu’elles puissent se servir de tribunes comme le B20 avec succès », avance l’honorable Perrin Beatty, C.P., O.C., président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

La Chambre de commerce sera accompagnée dans le cadre de cette visite par une délégation de sept chefs d’entreprise canadiens de différents secteurs de notre économie, des services financiers à l’agriculture, en passant par les technologies.

« Pour les entreprises canadiennes qui exercent leurs activités à l’étranger, les occasions comme le B20 sont importantes parce qu’elles leur permettent de se rendre compte elles-mêmes de ce qui se passe sur le marché régional et de ce que cela laisse entendre pour elles », affirme Peter Wilkinson, vice-président principal des affaires réglementaires et publiques, Manuvie, et président du Comité consultatif stratégique international de la Chambre de commerce.

En plus de participer au B20, la délégation de la Chambre de commerce a également rencontré le ministre des Affaires étrangères, le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, ainsi que les deux fédérations nationales d’entreprises du Japon, en plus des représentants de l’ambassade du Canada pour discuter des possibilités d’accroître les échanges bilatéraux sous l’autorité du Conseil des chambres Japon-Canada. La prochaine réunion du Conseil aura lieu au début de 2020.

« Troisième économie mondiale, le Japon est indispensable aux efforts de diversification des échanges du Canada. L’Accord global et progressiste, c’est un début, mais il reste encore du travail à faire pour être certains de pouvoir tirer le meilleur parti de ses possibilités », conclut M. Beatty.

La Chambre de commerce du Canada est le lien essentiel entre les entreprises et le gouvernement du Canada. Elle contribue à déterminer les politiques de l’État et à influer sur les décisions au profit des entreprises, des collectivités et des familles du pays, forte d’un réseau de plus de 450 chambres de commerce, qui représentent 200 000 entreprises de toutes les tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions. Suivez-nous sur Twitter @CdnChamberofCom.

-30-

Personne-ressource :

Phil Taylor
Directeur principal, Communications stratégiques et Affaires publiques
Chambre de commerce du Canada
ptaylor@chamber.ca
613 238-4000, poste 2231