Main Menu
Page Menu

Ottawa, 8 mars 2019 — La Chambre de commerce du Canada amène une délégation d’entreprises canadiennes à la réunion du B20 la semaine prochaine au Japon, où elles rencontreront aussi des chefs d’entreprise et des représentants du gouvernement japonais pour discuter d’enjeux économiques et commerciaux.

En tant que représentante du Canada auprès du B20, la Chambre de commerce est la principale voix du milieu des affaires dans ce qui est l’un des plus importants forums de gens d’affaires du monde. À ce titre, elle contribuera aux recommandations que le B20 présentera aux dirigeants du G20 en vue de leur réunion de juin.

Au Sommet du B20 de cette année, la Chambre de commerce fera valoir plusieurs priorités clés des entreprises canadiennes, notamment la promotion de meilleures conditions pour le commerce numérique et électronique, la lutte contre les subventions industrielles inéquitables et la réforme de l’Organisation mondiale du commerce.

« L’économie canadienne se dirige vers une période de turbulence, ce qui veut dire que nous devons saisir toutes les occasions d’aider nos entreprises à faire croître leurs affaires et à réussir pour que notre économie prospère », a déclaré l’honorable Perrin Beatty, C.P., O.C., président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

« Le B20 offre au milieu des affaires du pays une plateforme pour demander l’établissement immédiat de politiques qui aideront à ouvrir de nouveaux marchés ici comme à l’étranger, à créer des emplois et à favoriser la prospérité dans les collectivités d’un bout à l’autre du pays », a poursuivi M. Beatty.

La Chambre de commerce dirigera une délégation de sept chefs d’entreprise canadiens de différents secteurs de notre économie, des services financiers à l’agriculture, en passant par les technologies.

En plus de participer au Sommet du B20, la Chambre de commerce et sa délégation tiendront des réunions bilatérales avec des représentants du gouvernement et du milieu des affaires japonais, de même qu’avec l’ambassade du Canada au Japon. Au cours de ces discussions, la Chambre de commerce soulèvera des enjeux de commerce bilatéral et fera valoir la capacité des entreprises canadiennes et japonaises à tirer parti de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste.

La Chambre de commerce profitera également de cette visite pour poser les jalons de la prochaine réunion du Conseil des chambres Japon-Canada. Ce dernier est une initiative bilatérale de la Chambre de commerce du Canada et de la Chambre de commerce et d’industrie du Japon visant à stimuler les échanges entre leurs membres respectifs.

« Le Conseil des chambres Japon-Canada peut aider les entreprises canadiennes à découvrir des débouchés sur le marché japonais, notre quatrième marché d’exportation et un carrefour commercial essentiel pour les efforts de diversification des échanges des entreprises canadiennes », a insisté M. Beatty. 

La Chambre de commerce du Canada est le lien essentiel entre les entreprises et le gouvernement du Canada. Elle contribue à déterminer les politiques de l’État et à influer sur les décisions au profit des entreprises, des collectivités et des familles du pays, forte d’un réseau de plus de 450 chambres de commerce, qui représentent 200 000 entreprises de toutes les tailles, de tous les secteurs de l’économie et de toutes les régions. Vous trouverez des nouvelles et d’autres informations à www.chamber.ca, ou suivez-nous sur Twitter @CdnChamberofCom. 

-30-

Personne-ressource :

Phil Taylor

Directeur principal, Communications stratégiques et Affaires publiques

Chambre de commerce du Canada

613-238-4000, poste 2231

ptaylor@chamber.ca