Main Menu
Page Menu

Ottawa, le 19 juillet 2017 — Le manque d’investissements en infrastructure de transport appropriée constitue un obstacle majeur à l’accès au marché et à la compétitivité pour le Canada, ce qui entraîne une perte de temps et des occasions ratées pour les entreprises et les résidents du Canada, selon un nouveau rapport de la Chambre de commerce du Canada.

« Alors que les Canadiens et Canadiennes s’en vont en vacances cet été, ils passeront de plus longues périodes dans leurs voitures, bloqués dans la circulation alors qu’ils tentent d’atteindre leurs destinations. Ceci sera en raison des lacunes dans les infrastructures routières, comme les routes, les échangeurs et les ponts mal entretenus. Malheureusement, cela ne s’arrêtera pas après leurs vacances, non plus. Les systèmes de transport congestionnés — et la perte de temps et de productivité qui les accompagne — sont devenus une réalité pour toutes les entreprises et leurs employés », a déclaré l’hon. Perrin Beatty, président de la Chambre de commerce du Canada.

Le rapport de la Chambre intitulé Pris dans le trafic pendant 10 000 ans : Des problèmes canadiens pouvaient être résolus par des investissements en infrastructure, examine les effets de la congestion du trafic dans les grandes villes, allant de la baisse de la productivité des employés aux retards dans le transfert de biens et de services. Le rapport décrit également plusieurs problèmes d’infrastructure que le gouvernement doit cibler pour placer le Canada sur un terrain de jeu plus égal.

Cependant, la congestion routière n’est pas le seul obstacle à la compétitivité du Canada, et le rapport explique aussi qu’on devra se pencher sur les priorités suivantes :

  • Capacité et efficacité de la Porte et du Corridor de l’Asie-Pacifique
  • Permettre au Canada d’exceller à l’ère de l’information
  • Réaliser le potentiel du nord du Canada
  • Augmenter la capacité du corridor de commerce continental Québec-Ontario
  • Acheminer le pétrole et le gaz canadiens sur les marchés mondiaux
  • Électrification et transmission écologiques

 

« L’investissement incohérent de l’infrastructure publique dans nos systèmes de transport est un obstacle pour les petites et grandes entreprises avec des coûts environnementaux et économiques réels. Les résidents des grandes villes du Canada passent collectivement jusqu’à 10 000 ans pris dans le trafic à chaque année, », a déclaré M. Beatty. « Alors que les députés visitent le Canada cet été en faisant des annonces d’infrastructure, nous devons demander, ces investissements sont-ils bien ciblés? », a-t-il conclu.

--

La Chambre de commerce du Canada est le lien vital entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Il contribue à façonner les politiques publiques et la prise de décision au profit des entreprises, des collectivités et des familles à travers le Canada avec un réseau de plus de 450 chambres de commerce, ce qui représente 200 000 entreprises de toutes tailles dans tous les secteurs de l’économie et dans toutes les régions. Suivez-nous sur Twitter à @CdnChamberofCom.

                                                                        – 30 –

Contact :

Guillaum Dubreuil
Directeur, Affaires publiques
La Chambre de commerce du Canada
613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca