Main Menu
Page Menu

Ottawa, 16 février 2017 —Dans une année incertaine au niveau politique et économique, la Chambre de commerce du Canada a identifié Dix façons de bâtir un Canada gagnant, une liste des principales opportunités que le Canada peut saisir dès maintenant pour se donner un avantage concurrentiel, augmenter sa productivité et faire croître son économie.

« Le Canada ne peut pas demeurer immobile pendant que nos compétiteurs nous éclipsent. Notre liste met de l’avant des recommandations sur ce que le Canada peut améliorer et sur les opportunités qui se présentent à nous pour assurer notre succès. Dans le contexte actuel, nous avons besoin de mettre toutes les chances de notre côté, et nous comptons travailler étroitement avec le gouvernement pour mettre ces nouvelles mesures en place, » dit l’hon. Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. « Si nous tirons avantage de ces opportunités, nous allons donner à nos entreprises les outils nécessaires pour assurer leur croissance. »

Dans un contexte hautement compétitif, les entreprises du Canada ont besoin de plus que leur talent pour gagner – elles ont besoin d’un environnement qui les supporte et de politiques publiques qui poussent la compétitivité. La nouvelle version de notre analyse annuelle se démarque des versions précédentes en mettant l’accent sur les occasions que le Canada peut saisir pour s’améliorer, plutôt que d’identifier les points faibles à corriger. 

« Que ce soit de combattre le protectionnisme, réformer nos mesures régulatrices ou encore améliorer notre image de marque, chacune des mesures que nos présentons aujourd’hui peut avoir un effet concret et long-terme sur notre économie, » à dit M. Beatty. « Nous mettons l’accent sur les opportunités qui touchent l’économie interne du pays, tels que de réduire le coût de faire des affaires, ou éliminer les barrières interprovinciales au commerce. Maintenant, nous avons besoin d’un engagement ferme pour travailler sur ces situations. »

« Alors que nous célébrons le 150e anniversaire du Canada, nous pouvons contempler le rôle fondamental qu’ont joué les entreprises dans la création de notre pays. Mais quand nous regardons vers l’avant, il est clair que nous aurons besoin de tous les atouts dont nous disposons pour continuer de bâtir un pays prospère. Ces dix opportunités peuvent nous servir de fondation pour y construire les 150 prochaines années de succès commercial canadien, » a complété M. Beatty. 

Consultez le document Dix façons de bâtir un Canada gagnant.

Écoutez un court vidéo sur les Dix façons de bâtir un Canada gagnant.

--

Dix façons de bâtir un Canada gagnant 2017

  1. Promouvoir l’innovation et exploiter la puissance des données
    Le programme d’innovation du Canada doit mettre à profit le secteur privé et aider les entreprises à transformer leurs idées en produits. Exploiter la puissance des « données volumineuses » et assurer que les données soient sécuritaires sera essentiel au succès concurrentiel.
  2. Combattre le protectionnisme international
    En tant qu’une des nations les plus dépendantes du commerce, le Canada doit combattre le protectionnisme en tirant parti de ses ressources essentielles et d’autres produits et services dont ses partenaires ont besoin. La réalisation de l’AECG et de l’Accord sur le Commerce des services ouvrira également des marchés aux entreprises canadiennes.
  3. Mettre à niveau le système de réglementation du Canada afin de positionner les ressources naturelles et les autres exportations sur les marchés internationaux
    Le Canada a besoin d’un environnement réglementaire qui permet de développer des projets de ressources naturelles et de construire les infrastructures requises pour les présenter aux clients. Son système de réglementation doit également être ouvert, transparent, basé sur les faits et efficace.
  4. Travailler avec les entreprises pour combattre les changements climatiques et maintenir la compétitivité du Canada 
    Le Canada a besoin d’une politique nationale de tarification du carbone qui a un seul objectif : diminuer les émissions de GES tout en préservant la compétitivité du Canada. Dans l'intérêt de l’environnement et de l’économie, les entreprises canadiennes doivent être au centre de la conception et de l’exécution de la stratégie de lutte contre les changements climatiques du Canada.
  5. Développer la marque canadienne
    Le Canada doit fournir un financement fiable et suffisant au budget de marketing international de Destination Canada. Une marque nationale bien commercialisée stimulerait les investissements étrangers, encouragerait les gens les plus qualifiés du monde entier de venir immigrer au Canada et ajouterait de la valeur aux exportations dépendantes de la qualité, comme les produits agroalimentaires.
  6. Développer les petites entreprises pour prendre d’assaut le marché mondial
    Le Canada doit assurer que les entreprises canadiennes aient un accès novateur au capital, aux talents et aux programmes qui leur permettront d’attaquer les marchés internationaux afin de croître et de prospérer dans l’économie internationale.
  7. Développer des compétences numériques pour compétitionner dans la nouvelle économie axée sur les talents 
    Le Canada doit renforcer sa capacité d’exploiter les technologies numériques et de les appliquer à l’ensemble de son économie. Il doit également accroître son bassin de travailleurs en technologies de l’information et des communications en encourageant les étudiants à s’inscrire dans des domaines axés sur l’informatique, en améliorant l’alphabétisation numérique des Canadiens ou en embauchant des travailleurs étrangers.
  8. Assurer un meilleur accès aux capitaux pour les entrepreneurs autochtones 
    Le Canada doit appuyer les entrepreneurs autochtones dans leurs efforts d’accès aux capitaux nécessaires pour investir dans l’équipement, la formation et d’autres outils qui peuvent transformer les avantages des projets à court et moyen termes en avantages à long terme d’emplois et de richesse pour leurs communautés.
  9. Démanteler les barrières internes ayant un coût pour les consommateurs et qui découragent les investisseurs
    Le Canada doit élaborer une nouvelle Entente sur le commerce intérieur qui comprend la reconnaissance mutuelle des réglementations. Permettre aux entreprises d’opérer plus librement entre les provinces et territoires augmentera la croissance économique et la création d’emplois. 
  10. Encourager les investissements en diminuant les coûts inhérents pour faire des affaires au Canada
    Le Canada doit réduire le coût des affaires dans ce pays. Réduire ces coûts croissants fournira un coup de pouce significatif à notre compétitivité et laissera plus d’argent aux entreprises pour investir. 

 

--

À propos de la Chambre de commerce du Canada

Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Suivez nous sur Twitter @CdnChamberofCom. 

– 30– 

Renseignements :

Guillaum Dubreuil
Directeur, Affaires publiques et relations avec les médias
La Chambre de commerce du Canada
Tél. :613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca