Main Menu
Page Menu

Guelph, 7 octobre 2016 — L’avenir du secteur manufacturier du Canada sera façonné par notre capacité à s’éloigner du modèle de fabrication traditionnelle, et à la place, tirer parti de la créativité, la technologie et l’innovation, selon un nouveau rapport publié par la Chambre de commerce du Canada au cours du forum sur la direction économique de Guelph. Dans Seuls les plus futés survivent : Comment le secteur manufacturier du Canada peut demeurer compétitif, la Chambre de commerce du Canada examine comment renverser le déclin dans le secteur manufacturier canadien grâce à des politiques et des mesures incitatives modernes, en particulier dans des secteurs tels que l’automobile, l’aérospatiale, les technologies propres et la biotechnologie.

« Avec une main-d’œuvre forte et instruite, l’accès aux principaux marchés d’exportation et d’un régime de financement stable, le Canada est un endroit propice pour les fabricants de faire des affaires. Pourtant, nous perdons du terrain, car dans plusieurs cas nous ne sommes pas assez rapides pour adopter de nouvelles technologies et de plus, nous mesurons le succès de fabrication exclusivement que par les produits, plutôt que par ce qui peut être acquis dans le processus. En essayant d’être prudent, nous tirons de l’arrière par rapport aux marchés plus agiles », a expliqué l’hon. Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. « Pour renverser cette tendance, nous devons reconnaître que la nouvelle technologie est en train de remodeler le paysage mondial de la fabrication et de l’évolution où les entreprises choisissent d’investir. Le Canada peut se positionner comme une centrale de fabrication en investissant dans la recherche et le développement et l’adoption de technologies nouvelles et novatrices », a-t-il poursuivi.

Le nouveau rapport énonce les conditions que le gouvernement canadien devrait rassembler pour assurer la compétitivité de notre secteur manufacturier, en commençant par exploiter des technologies de transformation, investir davantage dans l’infrastructure numérique, améliorer de l’accès aux marchés et assurer que nous investissons dans la fourniture de travailleurs possédant les compétences stratégiques dont ils ont besoin.

« La mise en place de petits changements progressifs dans le secteur manufacturier a échoué. Il est temps pour le Canada de faire des choix audacieux afin de retrouver notre compétitivité mondiale. Nous avons besoin d’une discussion sur le rôle que nous voulons en recherche et le développement, comment capitaliser sur l’innovation et quelles nouvelles politiques et incitations à mettre en œuvre. Voilà pourquoi des événements comme ce forum sur la fabrication sont si importants, ils nous permettent d’ouvrir le dialogue entre les entreprises et avec le gouvernement », a déclaré M. Kithio Mwanzia, président et chef de la direction de la Chambre de commerce de Guelph et coordonnateur du forum sur la direction économique de Guelph sur l’innovation dans le secteur manufacturier.

Le rapport contient également sept recommandations à envisager pour le gouvernement, allant de l’harmonisation réglementaire à l’investissement étranger direct et de l’alignement de la R et D des dépenses.

« Dans le monde des technologies de rupture d’aujourd’hui, il existe de nouvelles occasions importantes pour permettre au Canada de stimuler la croissance économique soutenue grâce à l’innovation, et principalement dans nos secteurs de la fabrication », a déclaré M. David Paterson, vice-président, Affaires corporatives et environnementales de General Motors du Canada et président sortant du Conseil de la Chambre de commerce du Canada. « Le succès nous obligera à créer des produits que les autres fabriqueront — pas seulement exceller dans la fabrication de produits que d’autres ont inventés. L’industrie, le milieu universitaire et les gouvernements se doivent d’assurer que nos futures entreprises championnes canadiennes aient accès au talent, aux clients et au capital dont ils auront besoin pour mener le monde ».

--


À propos de la Chambre de commerce du Canada

Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site au www.chamber.caChamber.ca ou nous suivre sur Twitter @CdnChamberofCom.

  

                                                            – 30–

 

Renseignements :

Guillaum Dubreuil
Directeur, Affaires publiques et relations avec les médias
La Chambre de commerce du Canada
Tél. :613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca