Main Menu
Page Menu

Ottawa le 9 juillet 2014 – Dans une nouvelle infographie publiée aujourd’hui, la Chambre de commerce du Canada met de l’avant cinq faits à inclure dans le débat sur le transport maritime du pétrole.

« Le pétrole et son transport font l’objet d’un des débats politiques les plus pressants des dernières années. Afin de protéger notre économie, nous devons prendre une série de décisions sur les infrastructures de transport, sinon nous risquons de miner notre compétitivité », a expliqué Perrin Beatty, Président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

Les faits sont :

  1. Nous ne pouvons pas nous permettre d’ignorer les avantages
  2. L’échouement de l’Exxon Valdez s’est produit il y a un quart de siècle. Les temps ont changé.
  3. Les navires pétroliers fonctionnent de façon sécuritaire dans les eaux Canadiennes, et celles de la Colombie britannique, depuis des années.
  4. Le Canada est unique (ses défis en matière de navigation maritime ne le sont pas).
  5. Le Canada mérite le meilleur système de prévention et d’intervention en case de déversement pétrolier du monde.

L’industrie pétrolière, bien qu’elle exerce une grande partie de ses activités en Alberta et en Saskatchewan, touche l’ensemble de l’économie canadienne. Ces retombées économiques générales découlent de l’achat de biens et services d’entreprises établies dans les autres provinces, de l’accroissement des recettes fiscales fédérales et provinciales ainsi que du versement de retenues à la source par les travailleurs des sables bitumineux et des possibilités de placement des caisses de retraite. Il s’agit vraiment de l’intérêt économique du Canada dans son ensemble.

La Colombie-Britannique, le point de passage vers l’Asie, est au cœur de ces discussions. L’enjeu est complexe, et on entend beaucoup d’information contradictoire sur les risques et les avantages. Nous restons persuadés qu’il faut faire plus de place à quelques faits essentiels — cinq en particulier — dans le débat sur le transport maritime du pétrole.

La Chambre de commerce du Canada est déterminée à tenir cette discussion. Les choix que nous faisons maintenant influeront sur notre économie pour les années à venir.

En tant que Canadiens, nous devons tous prendre part à ce débat.

Consultez l'infographie.

Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Suivez nous sur Twitter @CdnChamberofCom.

– 30–

Renseignements:

Émilie S. Potvin
Affaires publiques et relations auprès des médias
Bureau : 613.238.4000 poste 231
Cellulaire : 613.797.1860
epotvin@chamber.ca