Main Menu
Page Menu

Comme la plupart des gens le savent dans le monde des chambres de commerce, les gens qui travaillent dans les chambres sont des gens aux talents multiples qui se voient confier de nombreuses tâches uniques pour satisfaire aux besoins exigeants et variés de nos membres. La Chambre de commerce de Truro et de Colchester, qui regroupe environ 440 membres, compte trois employés qui gèrent ces besoins, de sorte que, comme beaucoup de petites chambres, nous devons accepter diverses responsabilités pour atteindre nos objectifs.

Lorsque l’occasion de passer quelques semaines dans le cadre d’un prêt de service à la Chambre de commerce du Canada, d’apprendre de leur stratégie et de puiser dans les vastes connaissances de leur personnel dévoué, il était impossible de refuser.

En arrivant avec une liste de souhaits pour de l’aide et des conseils à l’intention de l’équipe des politiques sur la façon d’aborder des questions spécifiques qui aideraient mes membres, j’ai été accueilli chaleureusement par l’équipe de la chambre nationale #TeamChamber. J’avais également avec moi une liste de questions pour les autres services, les relations avec les entreprises, les ressources humaines, l’adhésion, les communications, les finances, la gouvernance et la certification des documents.

Après cinq semaines d’apprentissage intense et d’inclusion dans des projets, des réunions et des événements nationaux, je suis retournée dans ma propre chambre en me sentant revigorée et inspirée, emportant avec moi une boîte à outils remplie de nouvelles idées et de renseignements tirés de cette expérience qui aura un impact positif à long terme sur ma collectivité.

Lors de mon séjour au siège social de la Chambre de commerce du Canada, nous avons travaillé sur une question qui est à la fois bien ancrée dans ma collectivité, mais liée à une politique nationale. Le fait d’avoir reçu ce niveau de soutien pendant mon détachement était exceptionnel.

Cette expérience inestimable m’a conforté dans l’idée que notre voix compte, quelle que soit notre taille. La Chambre de commerce du Canada travaille pour tous ses membres et veut entendre les points de vue de toutes les chambres sur les enjeux importants pour leurs membres. La communication bidirectionnelle doit se dérouler de façon continue en faveur de tous et pour renforcer le réseau. Je me réjouis à l’idée de développer notre relation et d’utiliser les nouveaux outils dans ma boîte pour appuyer mes membres.