Main Menu
Page Menu

Au troisième jour de gains politiques, nous voulons célébrer l’engagement à l’égard d’une réforme depuis longtemps nécessaire de la réglementation applicable aux entreprises canadiennes.

Cette année, nous avons publié un rapport intitulé La mort par 130 000 coupures : Améliorer la compétitivité réglementaire du Canada et mis en ligne le site web Mieux réglementer, dans l’optique d’évaluer les lacunes de la réglementation canadienne et de recommander des améliorations systémiques à l’environnement réglementaire fastidieux et inefficace du Canada. Les conclusions du rapport ont été bien accueillies par à la fois l’industrie et les parties prenantes ainsi que par le gouvernement.

Dans sa mise à jour économique de l’automne, le gouvernement fédéral a présenté un certain nombre d’engagements en matière de réforme de la réglementation, dont la plupart ont été inspirés de recommandations formulées dans La mort par 130 000 coupures. Parmi les recommandations ayant été mises en œuvre, mentionnons l’établissement d’un groupe de travail gouvernement-entreprises sur la compétitivité réglementaire ainsi que l’injection de plus de ressources afin de simplifier les cadres réglementaires et de développer des mécanismes de réduction des fardeaux réglementaires globaux et d’accélération des améliorations.

Dans la foulée de ce plan d’action, nous avons publié un nouveau rapport sur la réglementation plus tôt ce mois-ci, intitulé Sous notre contrôle : Améliorer la réglementation des relations entre les entreprises et les peuples autochtones. Ce rapport est le premier d’une série qui portera sur des volets restreints, mais néanmoins cruciaux de la réglementation fédérale.

En 2019, nous poursuivrons notre important travail afin de nous assurer que le gouvernement donne suite à ces engagements et réduit de façon marquée la bureaucratie et le fardeau réglementaire au profit des entreprises.

Post a comment