Main Menu
Page Menu

  

Du 20 au 21 avril dernier à Tokyo, au Japon, nous avons participé au Sommet du B7, une rencontre des groupes d’affaires des pays du G7. Il s’agissait d’une opportunité unique afin que les représentants du secteur des affaires de partout au monde puissent se concerter, déterminer les priorités économiques mondiales et préparer des recommandations aux leaders en vue de leur réunion du G7 à Ise-Shima, au Japon.

Le conférencier d’ouverture du Sommet du B7 était le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, qui a expliqué que l’économie mondiale doit affronter plusieurs défis, mais qu’en travaillant ensemble, les pays peuvent créer un plan d’action réaliste qui servirait à supporter une augmentation de la prospérité globale.

Afin de supporter la croissance de l’économie mondiale, les délégués ont identifié la promotion du libre-échange, l’investissement en structures, l’appui à la révolution numérique et la coopération sur les politiques publiques économiques comme étant leurs priorités.

Notre président et chef de la direction,  l’hon. Perrin Beatty, a étalé l’argument que le commerce international est un échange vital entre nations, et que cela contribue à bâtir la prospérité, la confiance et l’interdépendance. Les nations du G7 doivent, d’un commun accord, se diriger vers des ententes multilatérales de commerce et des réglementations plus uniformes.

Les délégués ont aussi pu discuter des priorités établies avec le Premier ministre Abe lorsque celui-ci les a invités à souper à sa résidence officielle. Lors d’une conversation ouverte, les délégués et le Premier ministre ont exploré le rôle que le Japon pouvait jouer afin de mettre en place les conditions nécessaires à une croissance économique.

Consultez la liste des recommandations adressées aux leaders du G7. Nous joignons notre voix à celle des autres organisations d’affaires afin d’encourager les leaders à adopter et appliquer ces recommandations le plus rapidement possible.