Main Menu
Page Menu

Symposium Boule de cristal 2015

Voilà la question qui a amené la Chambre de commerce du Canada à lancer ses Tables rondes de leadership éclairé, une série de rencontres avec des chefs d’entreprise dont le but est d’échanger avec eux au sujet des principales tendances et innovations en matière d’économie, de politique, de compétences et de technologie, qui influeront sur nos façons de faire en 2016 et au-delà de cet horizon.

Il s’agit d’un moyen idéal pour les membres de tirer profit de l’avis et de l’expertise exceptionnelle de dirigeants d’entreprises, et ce, tout au long de l’année.

La série de rencontres a culminé cette semaine avec la tenue du symposium Boule de cristal, un événement regroupant des conférenciers chevronnés dont les réflexions éclairées peuvent nous guider dans ce monde dont les changements technologiques rapides et les risques géopolitiques sont sans précédent.

En outre, il nous a fait grand plaisir d’accueillir M. Martin Ford, auteur de l’ouvrage Rise of the Robots: Technology and the Threat of a Jobless Future, qui nous a éclairés au sujet des répercussions de la révolution robotique et de l’automatisation du travail sur nos façons de faire, l’économie et la société dans son ensemble. En nous livrant des statistiques éloquentes et un discours des plus convaincants, il a fait la démonstration que nous sommes sur le point de connaître tout un bouleversement sur le marché du travail, qui aura des conséquences non seulement sur les emplois exigeant un travail manuel, mais également sur les emplois axés sur le savoir ou faisant appel à la créativité.

Nous avons aussi eu l’insigne honneur de compter parmi nous un diplomate canadien chevronné et aujourd’hui à la retraite, M. Robert Fowler, nous mettant en garde contre les menaces que peuvent poser pour le Canada la migration massive vers l’Europe de ressortissants en provenance de l’Afrique et le terrorisme djihadiste. Qu’il s’agisse de l’accueil de réfugiés ici au pays ou de nos interventions dans des conflits à l’étranger, ce qui se produit aujourd’hui changera assurément notre pays, et nous voulons que ce changement soit positif, a fait valoir M. Fowler. Sa perspective incomparable sur le rôle du Canada en matière d’affaires étrangères a été des plus éclairantes et nous a donné matière à réflexion.

Les idées et les prévisions glanées dans le cadre de ces entretiens seront succinctement présentées dans le rapport sur le symposium Boule de cristal que nous diffuserons vers le début de l’année 2016. D’ici là, nos plus sincères remerciements à tous les participants, dont la présence a fait de cette soirée une grande réussite.