Main Menu
Page Menu

Image énergétique

Voici six faits sur l’industrie pétrolière et gazière canadienne que tout Canadien doit comprendre :

  1. Le pétrole et le gaz alimentent l’économie canadienne.
  2. Les États-Unis, qui représentent le seul marché énergétique international du Canada, sont de moins en moins dépendants d’importations de pétrole et de gaz.
  3. L’Asie offre de nouveaux débouchés, mais le Canada ne dispose pas des infrastructures nécessaires pour y acheminer son pétrole et son gaz.
  4. L’absence d’infrastructures de transport du pétrole et du gaz fait perdre au Canada des milliards de dollars chaque année.
  5. Il est possible de transporter le pétrole et le gaz de façon sécuritaire — nous le faisons déjà.
  6. Les réserves pétrolières de la planète sont loin d’être épuisées. Aujourd’hui, le défi des sociétés énergétiques est de servir de catalyseurs pour assurer un avenir énergétique moins producteur d’émissions carboniques.

Aujourd’hui, nous tenons notre Journée du commerce international, où nous discuterons de ce que signifie être un pays producteur d’énergie au 21e siècle sous le thème Un secteur énergétique canadien responsable sur les marchés. Assurer un équilibre entre la contribution essentielle de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières à notre niveau de vie et nos responsabilités environnementales et sociétales est loin d’être facile. D’ici deux ans, nous devrons prendre des décisions sur le projet d’oléoduc Keystone XL, le transport du pétrole par train, les oléoducs est-ouest et notre rendement environnemental tout en augmentant notre croissance économique. Nos choix façonneront notre économie pour des années à venir.

Au Canada pèsent dans la balance des milliers d’emploi, des milliards de dollars en recettes fiscales et une foule d’autres avantages économiques. Ne pas agir coûterait très cher, et nous devons tous travailler ensemble — dès maintenant, rapidement et efficacement — pour assurer notre avenir.