Main Menu
Page Menu

Les mesures annoncées dans le budget d’aujourd’hui représentent une réforme de taille qui permettra au gouvernement fédéral de relever le défi des compétences au pays. La Chambre de commerce du Canada accueille positivement l’adoption d’une démarche énergique pour traiter un problème croissant auquel se butent tous les gouvernements du Canada.

La pénurie de compétences figure en première place de notre liste des 10 obstacles à la compétitivité du Canada. Ce problème touche toutes les industries d’un bout à l’autre du pays. Nous sommes heureux que le gouvernement prenne des mesures pour s’y attaquer et qu’il fasse directement participer les entreprises à la solution.

La Chambre croit depuis longtemps qu’il est impératif que ce soient ceux qui sont le plus proche de la main-d’œuvre qui conçoivent et offrent des programmes de formation. Nous croyons au rôle de premier plan des provinces et des territoires — et ces mesures vont dans ce sens. Mais nous nous réjouissons que les entreprises et les éducateurs auront aussi un rôle central à jouer. Bien entendu, nous reconnaissons que les petites et moyennes entreprises font face à des défis qui leurs sont propres lorsqu’il est question d’offrir de la formation à leurs employés. Nous sommes heureux de voir que le gouvernement fera ici preuve de flexibilité.

Le budget 2013 réitère l’engagement du gouvernement à éliminer le déficit d’ici 2015. Ce ne sera pas facile, mais c’est essentiel. Nos récentes réussites sur le plan économique sont étroitement liées à notre réputation de pays prudent qui respecte ses plans financiers.

La Chambre a applaudi les nouvelles mesures en matière d’éducation et de formation des peuples autochtones. Bien que les mesures annoncées aujourd’hui soient modestes, il s’agit d’un pas dans la bonne direction. Le financement de l’éducation des peuples autochtones accuse un sérieux retard par rapport au reste du Canada. Il en est de même pour les résultats scolaires. La relation est facile à établir. Par ses décisions budgétaires annoncées aujourd’hui, le gouvernement fédéral signale qu’il est prêt à s’engager envers cette communauté.